Présent à Lyon, le vice-président Luigi Mulazzi était quelque peu soulagé après la courte défaite concédée par l’Amiens SC (2-0). Satisfait du comportement et du visage affichés par ses joueurs, le dirigeant amiénois se montrait donc optimiste pour la saison à venir. 

Publicité


La frappe de Quentin Cornette, le tournant du match

« J’étais très tendu au début de ce match. Au fur et à mesure que le match se passait, je suis même un petit peu frustré à la fin de ce match. On perd 2-0, il n’y a rien à dire. Je pense que si Quentin Cornette met son but, ça change totalement ce match. J’ai trouvé que la deuxième mi-temps était nettement supérieure à la première, où on n’a pas tellement existé. Reconnaissons aussi que Lyon n’a pas fait un grand match, ils n’ont pas développé leur jeu habituel. Sur ce, je suis un peu frustré mais cela me rassure totalement parce que je peux vous dire qu’avant le match, j’étais fortement inquiet. Il nous manquait Gouano, tout notre milieu, Monconduit et Zungu et même notre avant-centre (ndlr : Moussa Konaté) avait un torticolis ce matin. Ce premier match est réconfortant et on peut aller à la guerre avec cet effectif. »

Publicité


Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON à Décines Charpieu

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments