Panoramic

Interrogé sur les chants hostiles de certains supporters au cours de la défaite concédée par l’Amiens SC face au Paris FC, Luka Elsner a considéré que les critiques étaient légitimes au sujet de certains dont l’attitude à laisser à désirer. 

Publicité


Certains n’ont pas joué le jeu

« Ils ont raison mais je ne pense pas que ce soit fondamentalement un problème d’envie et d’implication. A part une ou deux exceptions, à certains moments de la rencontre, je n’ai pas vu mon équipe baisser les bras. Je pense que c’est le moment de soutenir l’équipe et d’essayer d’avancer ensemble. C’est le seul moyen pour nous d’y arriver, on a suffisamment de difficultés comme ça pour avoir des attentes démesurées. Maintenant, mouiller le maillot, c’est fondamental, c’est la base du football. Et à certains moments, aujourd’hui, ils avaient raison sur notre phase creuse en première mi-temps. »

Publicité


Une équipe trop tendre

« Pour certains, il y a un problème de qualité pour évoluer à ce niveau-là, pour d’autres, ils sont encore dans la recherche une osmose d’équipe. On oublie trop vite où on est aujourd’hui, on balaye trop vite les choses, on attend des choses extraordinaires mais ce n’est pas possible aujourd’hui ! Stephen Odey est arrivé il y a 24 heures, Saman (Ghoddos) doit partir dans les 48 heures, Molla (Wagué) est arrivé mais il est blessé. On joue avec Nathan Monzango qui a 20 ans, avec Valentin (Gendrey) et Adam (Lewis) qui ont aussi 20 ans et (Nicholas) Opoku qui a 22 ans. On attend quoi aujourd’hui ? »

Publicité


Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Valentin Gendrey (Amiens SC) : « Il y a beaucoup de déception »

Luka Elsner (Amiens SC) : « Pour l’instant, c’est compliqué de gagner des matches »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pascal D
Pascal D
1 mois il y a

Hier nous avons reçu une leçon de football, un collectif et un réalisme magnifique.
Pais FC c’est déjà une équipe taillée pour la ligue 1
De notre équipe nous pouvons retenir de bonnes choses mais aussi des joueurs qui ne sont plus à Amiens….Ils jouent pour se montrer et partir…
Notre équipe était totalement déséquilibrée avec le manque crucial d’un créateur au milieu. Nos arrières étaient dans l’obligation de balancer de grand ballon devant…niveau National . Résultat très peu duels gagnés.
En outre la problématique des joueurs ou plutôt ex-joueurs, nous souffrons d’un gros problème de tactique avec le potentiel actuel.
En somme, nous n’avons pas les moyens humains pour appliquer la tactique d’Elsner.
Que faire ?
Il faut vite rectifier tout cela, si non, nous allons vers de grandes désillusions
Allez Amiens

jul
jul
1 mois il y a

Elsner le tocard est encore la pas la peine d attendre des victoires tant qu il est en poste

Sébastien
Sébastien
1 mois il y a

Le problème qu’il y a des gars comme otero,Timité, Mendoza,Konaté,Akolo. Ils ne veulent plus joué avec Amiens. Et ils veulent s’en allé mais ils sont tellement bon a rien. Il y a pas beaucoup de club qui en veulent. Les jeunes hier au soir bien joué comme les plus anciens.Gurtner et Opoku. Et arrêté de recruter bêtement des défenseurs. Trouvé un bon milieu offensif et des buteurs qui mettent des pions. Merci.

Samarobriva
Samarobriva
1 mois il y a

Il y avait quand même 7 joueurs de L1 sur la pelouse contre le 17ème de L2 l’année passee non ? Et Puel ne fait pas jouer des joueurs de 18 ans en L1 ? Toujours beaucoup d’explications et d‘excuses. On parle, on contextualise pendant que les adversaires nous proposent pragmatisme et réalisme !