Amiens SC Luka Elsner

Ciblé par les supporters de la Tribune Nord, réclamant sa démission dans une banderole déployée en fin de rencontre, Luka Elsner a accueilli avec un certain flegme cette initiative et assuré que l’entente était toujours cordiale avec ses dirigeants. Entretien.

Comment réagissez-vous à la banderole des supports réclamant votre démission ?

Je ne crois pas qu’elle soit désobligeante. Elle reflète tout simplement une peur de tout le monde de la situation dans laquelle on est. Je ne sais pas si elle est logique, mais ils ont le droit d’exprimer leur mécontentement. Dans un sens assez profond, je les comprends. Je pense que c’est une manière de dire que cette série négative que l’on vit n’est pas suffisante et il faudra trouver les ressources pour faire plus. Je suis loin de fuir mes responsabilités mais ce cri-là doit nous donner à tous l’énergie supplémentaire pour gagner ce genre de match.

A quel niveau mesurez-vous le niveau de confiance de vos dirigeants dont votre président ?

C’est une question à laquelle il est très difficile de répondre et à laquelle je n’ai pas forcément de réponse à donner. Je suis au quotidien en contact avec les dirigeants et cette entente est sans faille. Maintenant, je ne peux pas me mettre à la place de qui que ce soit. Sur cette partie-là, je ne doute pas. Tous les jours, dans nos discussions, on se fait confiance, et je n’ai pas de raison de douter.

Avez-vous utilisé tous vos leviers ?

Je considère qu’en tant qu’entraîneur, on a toujours une ressource, une réponse, une solution nouvelle à apporter parce qu’on a tellement de choses sur lesquelles on peut avoir une influence, que ce soit le système ou la position des joueurs. On va récupérer des joueurs importants, Gaël (Kakuta) revient en forme, on a Nicholas (Opoku) qui a démontré qu’il allait nous apporter une grande stabilité défensive. En tout cas, je l’espère. Il y a beaucoup de choses sur lesquelles on peut bâtir. Je pense que chaque match aura sa propre vérité et le système qui y est adapté. Des leviers, il y en a tous les jours et chaque entraînement est une possibilité de modifier quelque chose.

Comment faire avec un groupe où certains joueurs ne sont peut-être plus totalement concernés ?

Je pense que c’est toujours important d’avoir un groupe concerné à 100% et c’est pour ça que les décisions qui ont été prises sur les deux dernières semaines ont été prises dans ce sens-là. On n’a pas tous les joueurs sous contrat dans les 18, et on ne décidera d’emmener que des joueurs qui sont à 100%. Même si ça peut parfois manquer de justesse, on ne peut reprocher à aucun joueur un manque d’engagement sur ce match.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Luka Elsner (Amiens SC) : « Un constat d’échec »

Régis Gurtner (Amiens SC) : « Celui qui n’a pas envie de nous soutenir, il ne faut pas qu’il vienne au stade ! »

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire