Pour sa première année à la tête de l’Amiens SC, Luka Elsner aura éprouvé de grosses difficultés avant cette finalité difficilement acceptable : la relégation en Ligue 2 sur la base de 28 journées disputées au lieu de 38. Loin de s’exonérer de toute responsabilité, l’entraîneur amiénois estime néanmoins que celle-ci ne peut pas être entière.

Publicité


Prêt à assumer et à se battre

« On a quand même une part de responsabilité qu’on se doit de garder par rapport à la position dans laquelle on était et la situation sportive qui était la notre avant l’arrêt du championnat. Maintenant, elle ne peut pas être pleine et entière au regard de la décision qui a été prise. Sincèrement, c’est une période compliquée à vivre. En même temps, il faut engager des forces dans la bataille pour la protection de l’intérêt du club, pour renverser cette décision, et aussi penser à l’avenir, parce qu’on a des joueurs sous contrat avec nous, évaluer la reprise, faire un calendrier, se projeter sur la suite. On ne peut pas mettre de côté la partie sportive malgré ce climat d’incertitudes. Peu importe les critiques, cela fait partie de mon métier, ma détermination ne flanchera pas. Je vais mettre toute mon énergie au quotidien pour pouvoir aider le club. C’est tout ce qui compte aujourd’hui. »

Publicité


Source : Amiens SC Football

A lire aussi : 

> Denis Troch : « Amiens n’aura jamais dû être rétrogradé »

Luka Elsner (Amiens SC) : « Ce n’est pas trop tard, il faut continuer à se battre »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments