Publicité


Oscillant entre motif d’espoirs et lucidité sur les lacunes actuelles de l’Amiens SC, Luka Elsner tirait un bilan mesuré du match nul acquis contre Chambly (0-0), à l’occasion du deuxième match amical de la préparation estivale. Entretien.

Publicité


Vous aviez demandé à vos joueurs de répondre au défi physique proposé par Chambly. Etes-vous satisfait de leur prestation sur cet aspect spécifique ?

J’ai été satisfait de ce qu’on a montré. Je pense qu’on n’a pas été mis en difficulté sur ce thème et qu’on a probablement gagné cette bataille-là, avec une agressivité parfois au bord des limites de l’arbitre. Nous avons aussi été bien en plus en jouant assez haut, en ayant beaucoup d’espaces dans notre dos, on a quand même réussi à maîtriser cet aspect du jeu. Je suis aussi satisfait de ne pas avoir encaissé de but.

Dès l’entame de match, vous avez affiché cette volonté de presser haut l’adversaire…

On va naturellement installer des positions hautes sur le terrain qui vont nécessiter beaucoup d’engagement, des valeurs de sacrifice et de courage pour répéter les efforts. On va désormais tâcher d’être physiquement prêt pour maintenir ce rythme sur une grande partie du match.

Publicité


Il faut désormais passer un vrai cap au niveau de la maîtrise technique…

On a récupéré des ballons assez haut, dans des zones assez intéressantes, qui ne se sont pas transformés en situation finale. On aurait vraiment pu faire mieux sur la dernière passe, sur le dernier geste. On s’est un peu complexifié la tâche, ça me frustre un peu. Je peux comprendre qu’en tant que spectateur on ait du mal à ressortir satisfait de ce match.

Publicité
Publicité


Le bilan de cette nouvelle semaine de travail est-il positif ?

L’investissement des joueurs y est. J’ai vu un peu plus une équipe et un peu d’âme par rapport à ce qu’on avait montré contre Boulogne. J’ai vu un peu plus une équipe et un peu d’âme par rapport au match contre Boulogne. On encore loin des exigences de la Ligue 2 mais on a fait un petit pas. Tout est relatif, et nous avons un effectif à construire. Ce 0-0 contre Chambly ne doit pas se dire qu’on a notre équipe de construite pour la suite. J’ai aussi le sentiment qu’on a joué un Chambly fatigué. Tout est donc à relativiser mais je suis content d’avoir une équipe qui avait une cohésion et une organisation où tout le monde faisait à peu près la même chose.



Tous propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Amiens SC : Au moins six à sept recrues attendus

L’Amiens SC devra s’en contenter

Publicité
Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments