Ancien joueur professionnel, notamment à Domzale, et comptant même une sélection avec la Slovénie, Luka Elsner estime que son parcours sur les terrains est un avantage pour sa vie de coach.

Une ressource mais pas une fin en soi

Avoir été joueur est-il un atout pour un entraîneur professionnel ? Incontestablement oui pour Luka Elsner, qui y voit du bonus, à condition d’être dans le bon état d’esprit. « Je pense qu’il y a un avantage indéniable à avoir été joueur tant que ça ne te met pas dans le confort et que tu te dises : « le fait d’avoir été joueur suffit pour faire ce métier-là », relate l’entraîneur de l’Amiens SC, dans un entretien accordé au magazine Onze Mondial. Le problème est que tu peux avoir été un joueur fantastique, qui a gagné énormément de titres et que tu te dises : « Je vais juste endosser le costume d’entraîneur, ça va aller naturellement ». Maintenant, on voit de plus en plus d’entraîneurs n’ayant pas eu de carrière de joueur exceptionnelle, voire pas de carrière du tout, et ils arrivent à devenir d’excellents entraîneurs. Ce n’est pas une condition nécessaire mais, pour moi, c’est un avantage. »

Source : Onze Mondial

A lire aussi : 

Luka Elsner (Amiens SC) : « Chaque génération a ses propres clés »

Thomas Monconduit (Amiens SC) : « Je me suis dit que le club avait du cran »

Laisser un commentaire