Grand absent de l’exercice 2018/2019, Bongani Zungu a participé aux deux premiers de la saison en qualité de remplaçant. En progrès à l’entraînement, l’international sud-africain candidate à nouveau pour une place dans le onze de départ. 

Zungu sur la pente ascendante

S’il ne devrait pas bousculer la hiérarchie contre Nantes, même si une chance de le voir débuter la rencontre reste intacte, « Bongani [Zungu] serait prêt à démarrer un match », assure Luka Elsner. « Il était un peu juste la semaine dernière, aujourd’hui je pense qu’il est apte, ajoute l’entraîneur de l’ASC. On s’était dit qu’à partir de ce lundi il rentrait dans une compétition concrète avec tout le monde. » C’est-à-dire Alexis Blin, Thomas Monconduit et Eddy Gnahoré, « des joueurs que j’adore aussi » clame Luka Elsner, qui n’a jamais caché son affection toute particulière pour le milieu de terrain sud-africain.

« Bongani est quelqu’un qui est dans la conservation, dans le jeu simple de construction de la défense vers le milieu de terrain ou du milieu de terrain vers l’attaque, qui va faire les choses tout le temps de manière très propre, donnant du liant entre les deux zones, justifie l’ancien entraîneur de l’Union Saint-Gilloise. Il se déplace beaucoup et facilement, il a une vraie capacité à fluidifier les choses. Il a aussi une vraie présence défensive, en se positionnant très bien. » Un atout de plus donc dans un secteur où « les quatre [éléments] peuvent prétendent à jouer avec des qualités qui se complètent bien », conclut avec enthousiasme Luka Elsner.

R.P.

À lire aussi : 

Luka Elsner : « On a un des meilleurs milieux du championnat »

Amiens SC : Faut-il changer une équipe qui gagne ?

[J3] Amiens SC : Composez votre onze pour Nantes

Laisser un commentaire