Amiens SC

Si certaines incertitudes demeurent après cinq journées de championnat, une certaine colonne vertébrale semble néanmoins se détacher au regard des compositions choisies par Luka Elsner. Pour autant, l’entraîneur de l’Amiens SC assure que la concurrence bat son plein au sein de l’effectif. 

Une concurrence à tous les postes ?

Régis Gurtner, Christophe Jallet, Haitam Aleesami, Alexis Blin et Serhou Guirassy ont tous été titulaires lors des cinq premières rencontres de l’Amiens SC. Soit un socle assez important, auquel on peut légitimement ajouter Gaël Kakuta, titulaire indiscutable depuis son arrivée. Néanmoins, Luka Elsner assure que rien n’est figé et « qu’il y a pas de statut fixe dans l’équipe » à l’heure actuelle. A commencer par le milieu de terrain, où le tandem Blin-Gnahoré est soumis à la concurrence. « Bongani (Zungu) et Thomas (Monconduit) peuvent être sur le terrain à tout moment, confirme Luka Elsner. J’ai trouvé la rentrée de Thomas contre Lyon très intéressante, il a aussi dégagé une puissance extraordinaire le lendemain à l’entraînement. Quant à Bongani, on a vu contre Toulouse, pendant 60 minutes, ce qu’il pouvait apporter à l’équipe« .

S’il est vrai que Luka Elsner dispose de quatre solutions de qualité dans l’entrejeu, la donne est différente à d’autres postes. Ainsi, Haitam Aleesami apparaît sans concurrent de choix pour occuper le couloir gauche de la défense picarde. A l’inverse, le secteur offensif est constitué en nombre, en dépit de la blessure de Moussa Konaté, avec les retours de Chadrac Akolo et Steven Mendoza. « Il faut qu’on soit sur une méritocratie et que chacun affirme à chaque entraînement ce qu’il vaut, ambitionne Elsner. Ensuite, on détermine aussi des critères objectifs de choix en fonction de l’adversaire. Il faut que les choix soient justes et judicieux par rapport à notre composition et à l’adversaire. S’il y a une honnêteté intellectuelle dans les choix, c’est plus facile pour les joueurs de comprendre« .

Outre ceux qui s’assiéront sur le banc à Metz, il y aura aussi ceux qui ne seront même pas dans le groupe pour le déplacement à Lorraine. Si cette abondance de biens va nuire à l’Amiens SC, au regard de l’enchaînement des matches dans les prochaines semaines, Luka Elsner devra néanmoins gérer les susceptibilités de chacun et maintenir un certain équilibre dans son groupe. Un autre défi à relever. 

Romain PECHON

A lire aussi : 

[J6] Amiens SC : Composez votre onze pour Metz

[J6] Metz – Amiens SC : Konaté forfait, Akolo de retour

Laisser un commentaire