Amiens SC Luka Elsner



Avant tout frustré par le début de seconde période de son équipe, Luka Elsner avait du mal à avaler cette troisième défaite de la saison, concédée par l’Amiens SC contre Toulouse (2-0), ce samedi.


Annonces

Le sentiment général

« On peut avoir des regrets sur la première période. On ne concrétise pas notre domination territoriale. Si on passe devant, ce n’est plus du tout le même match. On n’a pas eu assez faim de ce but qui avait une importance énorme. On s’est exposé à un changement de rythme, à savoir un faux-rythme en deuxième mi-temps. On prend le premier but alors qu’on a la possibilité de partir en contre sur cette même action, c’est très rageant. Là encore, il nous manque ce dernier petit geste, la dernière passe. On prend un très beau but et derrière c’est dur. »


Annonces

Une deuxième période ratée 

« Le problème est qu’on a reculé un peu alors qu’on savait que les Toulousains reviendraient avec un autre visage, qu’ils n’auraient pas le même investissement. Il fallait donc être intéressé par ce début de seconde période. Encore une fois, on prend des buts à des moments où on a des opportunités d’aller transformer quelque chose offensivement. Derrière, on s’expose et on n’arrive pas à revenir et les ressources morales et physiques nous ont manqué. Il y a eu un manque de réaction important, surtout après le deuxième but. On n’a pas eu la capacité à réagir, aussi parce qu’on n’a pas la capacité physique pour le faire, notamment pour Gaël (Kakuta) et Chadrac (Akolo) qui ont du mal pour terminer les matches. La réaction est difficile quand on se retrouve mené au score. On a essayé des changements mais cela a été insuffisant. »


Annonces

Un bilan négatif après quatre journées

« Aujourd’hui, on a manqué de combativité, de compétitivité, de l’envie de se battre contre la défaite. Il faut que ces trois défaites trottent dans la tête des joueurs, on doit avoir davantage les crocs devant les buts. Il ne faut pas que ça passe inaperçu. Si on reste comme ça, on aura vite de nouvelles défaites. Il ne faut pas les accepter et faire ce qu’il faut pour qu’elles ne surviennent plus. À chaque défaite, on ressort frustré parce que l’adversaire n’était pas au-dessus. »

Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON à Toulouse

À lire aussi : 

L’Amiens SC assommé en deux temps

Alain Casanova : « J’estime que la victoire est méritée »

[J4] TFC – Amiens SC : notez le match et désignez le MVP

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Antoine
Antoine
11 mois il y a

Je trouve paradoxalement la 1ère mi-temps aussi inquiétante que la deuxième. On aura rarement une équipe en face aussi faible que Toulouse en 1ère mi-temps … et on n’a eu quasiment aucune occasion. Je ne comprends pas le manque de prise de risque en attaque, à tenter des choses quand on est dans les 30m adverses. Combien de fois on les as vu repartir à l’arrière alors qu’on avait une position plutôt favorable. Est-ce des consignes? Est-ce un manque de confiance, d’initiative? Il faudra au moins un peu plus de folie devant.

Ghis
Ghis
11 mois il y a

Il faut dire qu’on n’a pas eu de chance non plus, le sauvetage sur la ligne de Reynet et le pénalty non sifflé auraient pu faire basculer le match dans l’autre sens.

Par contre n’est-il pas possible de bâtir une équipe pour faire jouer Konaté et Guirassy ensemble avec Kakuta derrière ?

C’est quand même dommage de se priver d’un de ses meilleurs joueurs et de regretter de ne pas concrétiser ses actions.

Jeva
Jeva
11 mois il y a

Ce match est plus que frustrant on fait une superbe 1ere mi temps mais pas de but.et on revient plus rien plus aucune envie elle est où la Niac les mecs ???ah si toujours l occasion qui ne rentre pas par la maladresse de Konaté vu et revu .

ROLLAND
ROLLAND
11 mois il y a

Je ne connais pas d’ancien entraîneur qui s’appelle PELLETIER !!
PELISSIER oui !
Il faille au moins connaître avant de critiquer.
Oui s’est encore un coup derrière la tête car on parle de Toulouse et pas Lyon, Marseille ou Montpellier.
Ça va être compliqué mais le recrutement amienois est malin.
La mayonnaise doit prendre maintenant !
Allez AMIENS SC.

Cedric Hecquet
Cedric Hecquet
11 mois il y a

Je regrette Pelletier…. La L2 est en vue

David
David
11 mois il y a

Il va peut-être falloir qu’il se remettre en question aussi le coco parce son discours laisse à desirer:

*Chadrac et Gaël n’ont pas fait la différence en 1ere mi temps donc faut arrêter avec le physique. Et, Kakuta à droite avec ses centres pied gauche inutiles, faut arrêter.

*Il parle de manque de précision pour lancer les attaques comme si on etait le Barça… Ba là, on est plus proche du Lille de Bielsa…

« On a pas su reagir »
Tu m’étonnes! 2-0 à la 60e, et tu sors Zungu et Guirassy, les réguliers, la messe était dite…

Il dit que l’on ressort frustré mais qu’on ne se bat pas contre la défaite.
Ba ca a un nom: l’impuissance…

Mais tout va bien parce que c’est juste les joueurs qui manquent d’envie de se battre contre la defaite, donc pas de soucis, on peut dormir tranquille !

Il doit être de la même promo que Tuchel…
Je suis pour laisser du temps à Élsner mais son discours est aussi hors sujet que celui de Tuchel après ManU.

Alain Marquis
Alain Marquis
11 mois il y a

Les paroles et les.mots vrais ne donnent pas les victoires ! Certes nous sommes daccords avec ce commentaire mais désormais il fait une attitude plus que professionnelle de la part des joueurs . Allez AMIENS !