Dernière journée de la saison pour les équipes engagées dans les différents championnats régionaux. Après plus de huit mois de labeur, certaines formations jouent encore leur peau, tandis que d’autres attendent avec impatience les vacances.

Publicité

Parmi elles, l’ESC Longueau Football, assuré du maintien en Régional 1, tentera de bien terminer devant son public. Alors que l’US CAMON FOOTBALL et le FC Porto Portugais d’Amiens peuvent encore espérer pareil destin avec un concours de circonstances favorable.

Publicité

Le match des extrêmes : Chantilly – US Camon (Régional 1)

Douzième de Régional 1, l’US Camon ne devrait même plus espérer quoi que ce soit à l’aube de cette dernière levée de la saison. Sauf que les descentes en National 3 de l’AS Beauvais et de l’AC Amiens condamnent par ricochets leurs équipes réserves. Ainsi, les cinq relégués directs sont donc d’ores et déjà connus : Montataire, Chevrières-Granfresnoy, Roye-Noyon (b), l’AS Beauvais (b) et l’AC Amiens (b). Reste désormais à savoir si l’US Camon sera – sur l’ensemble de la grande région – l’ultime club à subir les affres du règlement.

Publicité

Effectivement, la formation entraînée par Titi Buengo est actuellement dans l’incertitude quant à l’application du règlement de meilleur dixième afin de départager le dixième du groupe Nord-Pas-de-Calais et donc le…. douzième du groupe Picardie, Itancourt et Longueau étant d’ores et déjà sauvés avec les relégations administratives des réserves de l’AS Beauvais et de l’AC Amiens. En attendant, l’US Camon a encore un rôle d’arbitre à jouer face à Chantilly, deuxième, et à qui une victoire assurerait à coup sûr une montée en National 3.

Publicité

Le match du maintien : Amiens Portugais – Buire-Hirson (Régional 2)

Battu sur le terrain de Creil (2-1), dimanche dernier, l’Amiens Portugais a en effet grillé son dernier joker dans la course au maintien. Face à Buire-Hirson, lanterne rouge déjà condamnée, les hommes de Julien Valeri disposent d’une ultime balle de maintien. Avec deux points d’avance sur Saint-Just-en-Chaussée et sachant que la réserve de Compiègne sera reléguée en cas de non-montée en National 3 de son équipe première, les Amiénois pourraient se contenter d’une victoire sans avoir besoin de regarder les autres résultats pour se maintenir. Dans le cas contraire, il faudra se pencher sur le résultat de Saint-Just-en-Chaussée, qui défie une équipe de Montdidier déjà maintenue et qui ne peut plus rien espérer.

Le match du titre : Roye-Noyon (b) – AC Amiens (b) (Régional 1)

Le sport est parfois cruel. En lice pour le titre en Régional 1, l’AC Amiens (b) sera pourtant relégué en fin de saison. Qu’importe, Benoît Sturbois attend de son équipe qu’elle termine en fanfare afin de prouver qu’elle avait bel et bien sa place à ce niveau de la compétition. A égalité de points avec Chantilly, les réservistes amiénois ont assurément les cartes en main puisqu’ils défient une équipe de Roye-Noyon (b) en perdition. Une répétition générale avant la finale de la Coupe de la Somme contre Flixecourt.

Le programme complet :

Dimanche 3 juin, 15 heures

Régional 1 :

ESC Longueau (11e) – Nesle (9e)

Chantilly (2e) – US Camon (12e)

Roye-Noyon (b) (13e) – AC Amiens (b) (1er)

Régional 2 :

Amiens Portugais (10e) – Buire Hirson (12e)

US Camon (b) (12e) – Doullens (8e)

RC Amiens (7e) – Chaumont (2e)

Régional 3 :

AC Amiens (c) (3e) – Montcornet (8e)

Friville Escarbotin (3e) – Saleux (9e)

Quevauvillers (12e) – Amiens Montières (8e)

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire