Mathieu Bodmer

Élément le plus expérimenté de l’effectif amiénois, Mathieu Bodmer n’en demeure pas moins sur un pied d’égalité avec ses partenaires à propos de la crise du Coronavirus. Outre son investissement en faveur des personnes en première ligne, le milieu de terrain considère que le football n’est pas prioritaire à l’heure actuelle.

Publicité

Les débats sur la reprise du championnat

« À mes yeux, c’est tellement secondaire. Il y a des sujets qui passent avant le sport. Comme aider le personnel soignant. Bien sûr, le foot me manque. Mais ce n’est pas la priorité. Je me dis qu’on rejouera quand on en aura le droit, quand le gouvernement l’autorisera. »

Publicité

Une possibilité de jouer tous les trois jours

« À Amiens et ailleurs, certains se posent la question, oui. Pas moi. Je me dis que si je me blesse demain en faisant mon métier, ce n’est pas très grave par rapport à ce que certaines personnes peuvent vivre aujourd’hui. Je pense que le monde du foot ne sera plus comme avant. Tout le monde va être touché. Je connais des petits entrepreneurs qui se demandent comment tout ça va évoluer, des salariés qui ne savent pas s’ils retrouveront leur travail. Ces gens-là ont besoin de nous. Faire un don de 5 euros aux associations peut aider une famille à se nourrir. Ce n’est pas énorme mais c’est toujours ça de gagné. »

Publicité

Source : L’Equipe

A lire aussi : 

Amiens SC : La belle initiative de Mathieu Bodmer

Amiens SC : Mathieu Bodmer, la saison de trop ?

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire