Mathieu Vallois (SC Abbeville) : « Miser sur nos jeunes »

amateur ballon football

Remonté en Régional 1 dès sa première saison à la tête de l’équipe première, Mathieu Vallois est revenu avec le 11 Amiénois sur l’étrange saison vécue en raison du coronavirus et se projette sur le projet bâti sur la jeunesse pour l’exercice à venir en R1. Entretien.

La saison dernière s’est terminée de manière prématurée mais positive pour le club avec cette remontée. Quel est votre sentiment après trois mois de recul ?

L’objectif à mon arrivée l’année dernière était de remonter le club en R1, il est atteint. De manière assez particulière certes, mais on accepte bien sûr cette promotion surtout que peu de personnes comptaient sur nous au vu du remaniement de l’effectif. On a misé sur les jeunes du club et ça a pris tout de suite, ils ont saisi cette opportunité et on leur a fait confiance. C’est ce que je répète à tout le monde pour l’année prochaine, ce sont les jeunes qui nous ont fait monter donc c’est eux qui évolueront en R1 avec peu de changement dans l’effectif. C’est donc une grosse satisfaction de retrouver ce championnat de R1 même si l’arrêt a fait mal a tout le monde. On reprend le 27 juillet donc le plus long est maintenant derrière nous.

Vous parlez des jeunes du clubs, c’est notamment le cas au poste de gardien, où un jeune du club va remplacer Baptiste Descamps…

Oui je ne vais pas cacher que l’on a essayé de recruter un gardien expérimenté avec Yohann Bovin, mais il n’a pas souhaité nous rejoindre donc on a choisi de faire confiance à Tanguy Pélissier, gardien de la réserve et qui sera notre gardien numéro 1 cette année.

C’est donc un beau défi qui vous attend l’an prochain dans un groupe de Régional 1 où beaucoup d’équipes font le choix de joueurs expérimentés ou d’anciens pros, alors que de votre côté vous avez préféré y aller avec une équipe de jeunes…

Oui, et avec au minimum cinq descentes annoncées on sait que ce championnat sera dur, mais aujourd’hui nos valeurs sont là, nos jeunes ont énormément de qualité et ne feront que progresser dans ce championnat. Si l’an prochain nous devons revenir en R2 pour rebondir on le fera, aujourd’hui notre philosophie c’est de miser sur la formation de nos jeunes et pas de faire venir des joueurs pour un ou deux ans.

Le projet est donc totalement axé sur la formation plutôt que de chercher à monter année après année ?

Tout à fait, si demain nos jeunes n’ont pas le niveau de R1, nous retournerons en R2 avec ces mêmes joueurs pour retravailler et les bonifier, on ne changera pas de cap, c’est l’objectif du club.

L’an dernier au milieu de cette jeune troupe il y avait un expérimenté avec Christophe Wargnier. Va-t-il continuer avec vous cette année ?

Oui, Christophe l’ancien coach continue avec nous une deuxième année, on verra ensuite ce qu’il décidera. Avant ma prise de fonction ici c’était déjà un ami, avec lequel j’avais évolué à l’Amiens SC, une relation s’est donc créée et je sais que mon arrivée ici est également due à Christophe.

La vraie-fausse arrivée de Kevin Dervillé est-elle digérée ?

Oui je n’ai pas envie de m’étaler sur ce sujet. Il ne nous a pas respectés, c’est une histoire passée pour moi, bon vent à lui et bon vent à Longueau.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

ILS ARRIVENT : Alexandre Hecquet (US Abbeville), Maxime Daulte (Le Touquet), Pierre-Emmanuel Agnès (Saint-Riquier)

IL PART : Baptiste Descamps (ESC Longueau)

A lire aussi :

Azouz Hamdane (AC Amiens) : « Ça va être très excitant »

Antoine Buron (Amiens SC b) : « Faire un bon départ pour travailler sereinement »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
mercato Amiens SC La 11 Amiénois

L’Amiens SC a une revanche à prendre

Amiens SC : Bongani Zungu se rapproche des Rangers