Après deux saisons comme doublure de Régis Gurtner, Matthieu Dreyer a quitté Amiens pour rallier la Bretagne et y retrouver Olivier Lagarde à Lorient. Un choix naturel qui aurait pourtant pu être bien différent si les dirigeants amiénois avaient souhaité le conserver. Explications. 

Publicité


Amiens n’a pas souhaité le conserver

Régis Gurtner, opéré d’un doigt la semaine dernière et absent jusqu’au mois de septembre, Matthieu Dreyer aurait très bien pu avoir sa chance en ce début de saison.  Sauf que le gardien alsacien de 31 ans a fait le choix de s’engager pour trois saisons avec le Lorient de Christophe Pelissier, récemment promu en Ligue 1. « J’étais en fin de contrat à Amiens. Pour être honnête, j’attendais une proposition d’Amiens pour prolonger, rappelle-t-il dans un entretien accordé à Ouest France. Elle n’est jamais venue alors forcément, j’étais ouvert à un départ. »

Publicité


Un départ aux allures de retrouvailles puisque Matthieu Dreyer retrouvera une bonne part de l’ancien staff technique de l’Amiens SC en Bretagne. « Le staff a pesé dans ce choix, mais aussi l’entraîneur des gardiens (Olivier Lagarde) avec qui j’ai pu progresser auparavant, car même si j’ai 31 ans, je pense qu’on peut progresser jusqu’au bout, explique-t-il. Et de savoir qu’avec lui, ça serait possible, ça a été déterminant dans mon choix de rejoindre Lorient. Aujourd’hui, je suis plus dans la recherche du plaisir, de côtoyer de bonnes personnes avec un projet cohérent. »

Publicité


Source : Ouest-France

A lire aussi : 

Matthieu Dreyer : « Heureux de pouvoir retravailler avec coach Pelissier »

Amiens SC : Matthieu Dreyer s’engage avec Lorient [OFFICIEL]

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Parks
Parks
3 mois il y a

Attitude exemplaire, un garçon dont les prestations ont toujours été à la hauteur. Il méritait de prolonger l’aventure. Surtout quand on voit qui Amiens a recruté à sa place.