Matthieu Lematte : « Un pas supplémentaire vers le maintien »

Matthieu Lematte Portugais

Oubliée la large défaite contre la réserve de l’AC Amiens (4-1) le week-end dernier. L’Amiens Portugais a remporté un match déterminant dans la course au maintien contre Beauvais (b) (2-0), dimanche. De quoi satisfaire son entraîneur, Matthieu Lematte. 

Matthieu, c’est une victoire poussive mais particulièrement importante…

Il fallait qu’on se remette un peu les cerveaux à l’endroit. On s’était un peu perdus depuis quinze jours, en se mettant une pression qui n’avait pas lieu d’être. On a donc refixé les objectifs jusqu’à la fin de saison, à savoir atteindre celui qui avait été fixé en début de saison, le maintien. C’est donc une belle victoire et un pas supplémentaire vers le maintien, même si ce n’est pas encore acquis. Cela n’a pas été un grand match mais les joueurs ont fait preuve de solidarité.

Craignez-vous des difficultés à rebondir après la lourde défaite contre la réserve de l’AC Amiens la semaine passée ?

On ne savait pas si on allait avoir les capacités pour répondre présents après cette lourde défaite. Les joueurs l’ont fait et c’était bien là la priorité, qu’importe le jeu en lui-même. Comme dans beaucoup d’équipes, on arrive au moment de la saison où on a des blessés et des suspendus. Je dois donc faire tourner un peu l’effectif. Je voulais surtout une équipe qui ne lâche pas et qui soit bien en place. Pour cela, il ne fallait pas se mettre de pression et surtout prendre du plaisir.  On a été mis en difficulté une à deux fois et le gardien a joué son rôle. De notre côté, on a su être efficaces au bon moment.

Un réalisme froid puisque vous convertissez vos deux premières situations…

Tout à fait. C’est ce qui a toujours fait la marque de fabrique de mes équipes. Il faut qu’on soit costaud défensivement et toujours bien équilibré pour ensuite punir l’adversaire sur nos rares situations. Techniquement, cette équipe était plus forte que nous mais on a su les aspirer pour mieux les contrer. Je félicite le groupe de ne pas s’être écroulé et d’avoir trouvé les ressources nécessaires pour aller chercher un bon résultat après la défaite de la semaine passée. Encore deux-trois victoires et on sera maintenu.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire