Mécanisme de Solidarité : Jackpot en vue pour l’Amiens SC !

Dans le football de haut niveau, il est important de porter une attention particulière sur la formation. En effet, les clubs français ont l’habitude de faire de grosses plus-values sur les joueurs qu’ils forment. Mais une fois le joueur parti, le club formateur n’est pas en reste en cas de transfert ultérieur. Aujourd’hui, le champion du monde Steven Nzonzi signe à l’AS Roma. Grâce au Mécanisme de Solidarité, que va rapporter cette transaction à son club formateur, l’Amiens SC ?

Des conditions de transfert intéressantes

Afin qu’Amiens perçoive quelque chose pour un joueur de 29 ans qu’il a formé, plusieurs conditions doivent être réunies. Tout d’abord, au vu de l’âge du joueur, le club ne peut prétendre à aucune indemnité de formation. En effet, ce type d’indemnisation n’est possible que pour les joueurs de moins de 23 ans (pour les transferts internationaux). Il existe un équivalent pour les joueurs de moins de 21 ans (pour les transferts franco-français). Pour découvrir les différents mécanismes de la FIFA, il faut analyser le « Règlement du Statut et du Transfert du Joueur ». Il est vrai que nous sommes ici sur un transfert entre un club espagnol (Sevilla FC) et italien (AS Roma). Evidemment, il s’agit d’un transfert international. Il faut donc appliquer les dispositions du RSTJ. Le transfert étant estimé à 26 650 000 € (selon Transfermarkt), l’Amiens SC aura droit à une part du gâteau.


> OFFICIEL : Gaoussou Traoré signe son premier contrat pro !

Le mécanisme de solidarité, un avantage pour les clubs formateurs

Expliquer le mécanisme de solidarité est à la fois simple et complexe. Lors de tout transfert international (donc entre clubs de fédérations différentes), une partie de l’indemnité de transfert (et ses bonus) revient à tous les clubs formateurs du joueur (de la saison du 12e anniversaire à celle du 23e anniversaire). 5% de l’indemnité totale sont redistribués. Pour les 4 premières saisons (des saisons de 12 ans à 15 ans), chaque saison rapportera 5% de ce qui a été prélevé. Les années suivantes seront valorisées à 10%. Steven Nzonzi étant arrivé à l’Amiens SC lors de la saison de son 17e anniversaire, il est assez simple de calculer ce que touchera le club au titre de ce mécanisme de solidarité.


> Steven Nzonzi, la fierté de l’Amiens SC

Un montant loin d’être anodin dans le budget de l’ASC

Le joueur, qui a passé 4 années au club, entre formation et équipe professionnelle, va donc rapporter environ 533 000 € (nous ne pouvons être réellement plus précis, car le prorata-temporis s’applique, les dates des signatures à l’Amiens SC et Blackburn n’étant pas connues). Nous avons pris pour ce calcul une arrivée à l’ASC le 1er juillet 2005 et son départ à Blackburn le 1er juillet 2009. Etant resté 4 ans, ces saisons sont donc valorisées à 10 % puisqu’après ses 15 ans. Le calcul est donc :


26 650 000  X 5% = 1 332 500 ( à se partager entre tous les clubs entre 12 et 23 ans )

1 332 500  X 4 X 10% = 533 000  ( pour 4 années valorisées à 10 % )

> Steven Nzonzi sacré Champion du Monde

L’Amiens SC va donc recevoir sous trente jours cette somme de la part du club romain. En cas d’échelonnement de paiement, le club recevra une part de chaque versement. Pour finir, en cas d’éventuels bonus prévus dans le transfert, ces derniers reprendront le même principe. Bien sûr, si les dates de signature pour le calcul sont différentes, le club pourrait percevoir une somme légèrement différente. Le calcul sera effectué par l’AS Roma à partir du passeport FIFA du joueur.

Voilà comment un joueur parti du club il y a déjà quasiment 10 ans peut lors d’un transfert rapporter encore de l’argent à l’Amiens SC. En plus du titre de champion du monde qui met en avant la formation amiénoise, le club peut de nouveau remercier Steven Nzonzi. Voila une somme que le club n’attendait pas spécialement mais qu’il prendra avec grand plaisir.

Kévin KONRAD

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Amiens SC Régis Gurtner

Régis Gurtner : « Deux matches très importants »

Amiens SC-MHSC : L’arbitre de la rencontre