Amiens SC Elsner
@Panoramic

Après avoir débuté la saison avec deux recrues de dernière minute dans le onze de départ, à savoir Emmanuel Lomotey et Adam Lewis, ainsi que Yohann Thuram contre Nancy, l’Amiens SC a également vu Mickaël Alphonse et Amadou Ciss faire leurs grands débuts face au Havre, samedi dernier. En attendant d’autres renforts vivement espérés par Luka Elsner ?

Publicité


Un retard à l’allumage ?

A l’issue de la défaite face au Havre (1-0), Luka Elsner a de nouveau fait part de ses envies et de ses attentes en matière de recrutement. « J’espère qu’on va finaliser notre défense, que les quatre vont pouvoir fonctionner ensemble, affirmait l’entraîneur de l’Amiens SC. Et puis, on a vu que ça nécessitait aussi des joueurs qui peuvent venir du banc. Mickaël (Alphonse) a pris un rouge, il va être suspendu et derrière qui est là ? On doit aussi dynamiser notre attaque, soit en remettant dans le cycle des joueurs comme Moussa (Konaté) qui peut nous apporter toutes ses qualités, soit recruter également dans ce secteur. » D’autant que jusqu’ici Amiens ne peut compter que sur le seul Amadou Ciss pour concurrencer les joueurs déjà présents la saison dernière et ceux revenus de prêt durant l’intersaison dans le secteur offensif.

Publicité


« Amiens a pris du retard dans le processus de descente en se disant qu’ils allaient se maintenir, sans jamais prévoir l’hypothèse d’un plan B et d’une descente », juge Jérôme Crépin, polémiste de l’émission la Tribune des Sports de France Bleu Picardie. « Amiens, qui a la fâcheuse habitude d’attendre la fin des soldes pour faire ses affaires, est un peu pénalisé par le contexte européen aujourd’hui, poursuit Antoine Caux du JDA. Là, le 5 octobre (ndlr : date de clôture du marché d’été), il y aura déjà eu six journées de championnat. » De quoi craindre un sérieux retard à l’allumage et une incessante course contre-la-montre pour tenter de récupérer le temps perdu ? « Nous voulons des joueurs de haut niveau et nous avons pris la décision, plutôt que de prendre des joueurs moyens, de prendre de la qualité, et cette qualité demande du temps ! », s’exclame Bernard Joannin dans une interview accordée à France Bleu Picardie.

Publicité


En attendant, Luka Elsner est contraint d’aligner des joueurs inexpérimentés pour compléter son équipe en ce début de saison. D’autant que certains éléments ont fait le choix de se mettre en marge du reste du groupe. « Amiens est en retard parce qu’il y a eu tout cet épisode juridico-médiatique, aussi parce qu’il y a un loft de quatre à cinq joueurs (Zungu, Mendoza, Konaté et autre Chedjou) dont on ne connaît pas l’avenir aujourd’hui, regrette Fabien Reinert. Ils devraient eux aussi avoir l’attitude de Guirassy et se mettre à disposition du coach. On ne les a jamais oubliés quand ils ont eu des difficultés, à eux de renvoyer l’ascenseur. » D’autant que ces joueurs sont aussi ceux qui ont propulsé Amiens en Ligue 2 la saison dernière. Le minimum serait donc qu’ils assument cette descente en se montrant sur les terrains en attendant l’arrivée des recrues tant espérées.

Publicité


Source : France Bleu Picardie

A lire aussi : 

Amiens SC : Une sérieuse piqûre de rappel

Amiens SC : Luka Elsner montre les muscles

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
manu manu
manu manu
1 mois il y a

Amiens fait de la merde depuis le départ de Pélissier Elsner n a pas les épaules pour taper du point sur la table et de faire jouer Konaté, Mendoza, zungu, enfin bref on prend un entraineur avec aucune expérience je suis vraiment dégouté du comportement des Amiénois ca n a plus rien a voir avec l équipe de braqueurs maintenant ce sont des bras cassés mdr

NAKATA80
NAKATA80
1 mois il y a
Reply to  manu manu

Tu n est pas un vrai supporter de l ASC soutient ton équipe au lieu de la dénigré .