Mercato : Luka Elsner dresse les besoins de l’Amiens SC

Présenté à la presse ce jeudi matin, Luka Elsner a dressé les contours de sa future équipe. Pour le nouvel entraîneur de l’Amiens SC, la priorité est à la constitution d’une nouvelle défense centrale et l’apport d’un profil différent dans l’entre-jeu. Explications.

Une nouvelle approche en défense

S’il assure que « le groupe va rester assez stable », Luka Elsner va néanmoins procéder à certains ajustements au niveau de l’effectif construit pour Christophe Pélissier la saison dernière. « On a sensiblement une envie de donner une dimension particulière au poste de défenseur central », fixe-t-il comme priorité. Avant d’égrainer les velléités suivantes : « On aura une réflexion par rapport aux positions excentrées, qui sont assez importantes dans la manière dont je souhaite que l’on puisse jouer. On aura évidemment une réflexion sur la ligne d’attaque selon ce qu’il va se passer. J’ai beaucoup apprécié la qualité du duo Konaté-Guirassy sur les dernières semaines. J’espère que l’on pourra, dans ce poste de milieu de terrain, numéro 6 et numéro 8, coordonner les choses correctement pour que l’on puisse avoir la possibilité d’avancer un peu plus par cette partie du terrain. »

Loin de tout vouloir révolutionner, le nouvel entraîneur de l’Amiens SC désire toutefois apporter sa touche personnelle, à savoir [essayer de] « construire plus rapidement entre les lignes, de percer de manière constante les zones centrales » Et pour y parvenir, il faudra très certainement recruter un milieu relayeur capable de casser les lignes par la passe. « On ne peut pas avoir 20 travailleurs, il faut quelques éléments créatifs, cette volonté de leur donner les clés pour s’exprimer », justifie Elsner. Une approche qui devrait rebattre les cartes dans l’entre-jeu où le duo Blin-Monconduit s’était installé en fin de saison dernière. Et si ce dernier est en mesure de se porter vers l’avant, ce tandem devrait donc être cassé au profit d’un joueur plus créatif. « Il faut que le football reste quelque chose d’intéressant à regarder et que l’on donne la liberté à certains joueurs de pouvoir s’exprimer, de prendre des risques », précise Elsner.

Désireux d’avoir « un nombre de profils assez différents » afin de disposer d’une réelle adaptabilité tactique, Luka Elsner va désormais travailler en étroite collaboration avec John Williams, le conseiller du président en charge du recrutement. « On a besoin d’approfondir avec John quelles sont nos priorités absolues. Aujourd’hui, il n’y a pas de défaut majeur dans l’équipe, il n’y a aucun poste où on est absolument contraint de recruter, affirme-t-il. Mais on a la volonté d’amener de la profondeur sur certains postes. Dans les deux semaines qui vont venir, il faut que nous nous accordions sur les profils nécessaires poste par poste. » Au total, ce sont donc 6 à 7 joueurs qui pourraient rejoindre les rangs amiénois durant l’intersaison, tout en gardant en tête que certains départs seront également à compenser. Le nouvel entraîneur connu, le chantier du recrutement est désormais lancé.

Romain PECHON avec Jean-Baptiste PLOYART

4 Commentaires

  1. 6 à 7 joueurs à prendre plus de départs à compenser ? Ca va au delà de l’ajustement d’effectif, c’est presque tout changer !

    • C’est pour apporter de la profondeur à l’effectif, il ne s’agit pas de tout chambouler. Amiens manquait d’un banc plus fournis et ce sera chose faite. Ensuite des départs sont inéluctables, Gouano, Mendoza, Adénon surement, et d’autres aussi…

  2. Donc il aime le duo d’attaque. Il veut un créateur. Ce créateur ne doit pas être un 10 mais un 8, un milieu relayeur box to box comme Tanguy.

    Il va falloir trouver le bon équilibre rapidement sinon on va se faire rapidement planter en contre.

    L’ idee de s’adapter et d’adapter le schéma tactique est bon si on veut progresser.

    Reste à trouver les perles rares pour bonifier le groupe et à se mettre au boulot car il va y en a beaucoup (de boulot) pour les joueurs amienois.

    On est ambitieux côté amienois et ça, c’est excitant !

  3. @Ralph

    Si le coach est fan du 3-4-2-1, il ya quelque chose à construire avec les joueurs actuels.

    3 defenseurs: Lefort à gauche, Gouano au centre et une recrue comme défenseur central droit.

    La ligne de 4 avec Pieters à gauche, Kraft à droite et les deux meilleurs relayeurs (8) que peuvent être Monconduit et la recrue évoquée.

    La ligne de 2 potentiellement avec Konate a droite et Ghoddos à gauche.

    La pointe pour le grand gabarit de Guirassy.

    Au final, ca forme un 3-4-3 avec un roc en Def. Central (Prince), deux défenseurs capables d’être bien placé, en couverture et bon à la relance (Lefort et ?).

    Pieters et Kraft ont prouvé qu’ils couvrent bien les ailes.

    On aurait 2 milieux centraux à la Monconduit (capable de défendre comme un chien et de se projeter Et en plus créatif?).

    Et une ligne offensive de 3 pouvant intervertir les postes en jouant de déviations grâce aux copains. (Ce ne sont pas les plus rapides mais ont un certains sens du but et des profils offensifs variés).

    Sur le banc on peut garder au chaud la vitesse d’Otero, Cornette et pour la rotation, Timite.

Laisser un commentaire