amiens sc mercato paris fc live groupe amiénois

Les supporters de l’Amiens SC le savent, cette période de mercato a surtout débuté par une réduction de l’effectif amiénois. Certains braqueurs sont partis, les prêts de joueurs n’ont pas donné lieu à la signature de nouveaux contrats. Il reste aujourd’hui un effectif tout de même de qualité, mais quelques recrues restent attendues. Petit tour d’horizon des idées de l’équipe du 11 Amiénois.

Publicité


Un Mercato peu coûteux (Kévin Konrad)

Selon la majorité des supporters du club et lecteurs du 11 amiénois, le poste à pourvoir en priorité est celui de meneur de jeu suite au départ de Gaël Kakuta. Il peut être intéressant de se lancer sur le dossier Gourcuff. Le joueur est gratuit, son salaire serait important mais les responsables du recrutement amiénois, fins négociateurs, en sont capables. Attention tout de même, le Dijon FCO est en avance sur le dossier. Sinon, pourquoi ne pas tenter de recruter Mathieu Dossevi (FC Metz) ? Son club a levé l’option d’achat (3 millions) mais accepterait de le laisser partir si la plus-value est intéressante.

Publicité


OFFICIEL : Gaël Kakuta signe en Espagne

Pour le poste de latéral gauche, le club est entré en contact avec l’international français Benoît Trémoulinas. Choix financier judicieux, mais le joueur sort de deux saisons blanches. Une autre possibilité serait de choisir l’ancien lyonnais et niçois Fabiàn Monzon. C’est un joueur expérimenté et lui aussi sans club après avoir quitté le Club Universidade de Chile. L’argentin possède une grande expérience du haut niveau et pourrait être le nouveau Danilo Avelar. A droite de la défense, un nom me vient de suite, Jérémy Pied. Profil plus qu’intéressant issu de la formation lyonnaise. Il a été laissé libre cet été par Southampton, malgré une valeur marchande estimée à environ 3 millions. Si le club souhaite mettre un peu d’argent, Jonathan Rivierez, titulaire au FC Metz, pourrait être une alternative.

Publicité


Bien que probablement hors de portée pour le club, Damien Da Silva pourrait être un joueur qui apporterait un supplément d’âme en défense centrale. Cela dit, il me semble qu’avec Gouano, Adenon, Dibassy et Lefort, le poste ne semble pas être la priorité. Un ancien joueur du FC Barcelone est libre… Non, Iniesta a trouvé un club, je parle d’Alex Song, milieu relayeur. Ayant déjà évolué en France puisque formé à Bastia, le seul frein avec ce joueur sera le salaire. Autre joueur pour lequel le Toulouse FC pourrait se laisser tenter en cas d’offre suffisante, Yann Bodiger est un milieu polyvalent qui mériterait un temps de jeu supérieur.

Publicité


OFFICIEL : Bakaye Dibassy prolonge avec l’Amiens SC

Au poste d’ailier droit, je vois trois joueurs intéressants, dont deux asiatiques (et on le sait, aujourd’hui, le club a, à la demande de la Ligue, le regard tourné vers ces pays). Premièrement, le Coréen Chung-Yong Lee, passé en Angleterre et international Sud-Coréen. Autre profil, Keisuke Honda qui vient de participer à la coupe du monde. Cela dit, les salaires semblent difficilement gérables pour le club. Dernier profil, et probablement plus abordable, l’ancien Rennais Jonathan Pitroipa.  Du côté gauche de l’attaque, je vais évoquer un joueur méconnu du grand public, formé au Havre mais qui a dû s’exiler en Bulgarie. Daudet Ndongala, au profil un peu « Manzalesque », rapide, technique, il a une capacité à faire des différences importante et mériterait de découvrir la Ligue 1. Plusieurs clubs de Ligue 1 surveillent ce championnat, et son profil ne les laissera pas insensibles. Autre joueur disparu des radars, Chris Malonga ne cherche qu’un club pour se relancer. Et qui est le meilleur coach pour relancer des joueurs ?

Bien sur, le club est bien fourni au front de l’attaque, avec Moussa Konaté et Juan Otero. Cependant, le club reste à l’écoute des offres pour le premier et rien ne dit qu’il restera amiénois cette saison. Mon premier choix serait de tenter un prêt de Gaëtan Laborde (Bordeaux) qui est à mes yeux sous-utilisé aux Girondins. Sinon, Modibo Maïga  (ex-sochalien) est aujourd’hui à l’écoute de toute proposition, même si ses dernières saisons dans les pays du Golfe laissent à penser que ses prétentions salariales seront importantes. Un dernier avant-centre très Amiens-compatible : Christian Kouakou. N’ayant pas assez de temps de jeu à Caen, il pourrait être tenté par un départ

Suivez le mercato de l’Amiens SC en LIVE !

Un mercato jeune, risqué mais rigoureux (Morgan Gressier)

Le club possède une enveloppe initiale pour le mercato de seulement 8 millions d’euros. Il va donc être compliqué pour ce dernier de faire les mêmes bonnes affaires que la saison dernière. C’est pourquoi avec la vente bienvenue d’Harrison Manzala (1 million d’euros environ), j’y ajouterai celle, à contrecœur, du buteur, Moussa Konaté. Avec sa bonne côte et son prix fixé à 15 millions d’euros, le club devrait ainsi être plus libre dans ses choix. Encore cette saison, le club devrait tenter des paris, des joueurs à relancer et dénicher des pépites.

OFFICIEL : Harrison Manzala quitte l’Amiens SC et rejoint Angers

En défense, le club peut trouver des joueurs très intéressants à faible prix. Pour le poste de latéral gauche, le profil de Nicolas Gavory (23 ans) de Clermont semble Amiens-compatible. Le natif de Beauvais est une des révélations de la Ligue 2 à son poste. Avec un contrat se terminant en 2019 avec le club auvergnat, l’indemnité de transfert serait logiquement faible pour Amiens. Les chiffres évoqués oscillent entre 200 000 et 250 000€. A droite de la défense, l’ancien Niçois, Jérémy Pied a été laissé libre par Southampton. Il y a là la possibilité d’avoir un joueur d’expérience de 29 ans à relancer après une longue absence, un peu comme Danilo Avelar la saison précédente. Son utilité à pousser Oualid El Hajjam mais aussi le jeune Valentin Gendrey peut être un axe intéressant dans son recrutement.

L’axe centrale de la défense n’est clairement pas une priorité avec un duo Bakaye Dibassy-Prince Gouano titulaire, en incluant dans la rotation Khaled Adenon et Jordan Lefort (qui peut aussi jouer à gauche comme Bakaye). Cependant, le profil du jeune Sochalien Jean Ruiz (20 ans) peut être une excellente opportunité à moindre coût pour l’avenir du club amiénois. Régulièrement sélectionné en équipe de jeunes de France, il pourrait être laissé libre. Ou vendu contre une faible indemnité par les nouveaux repreneurs de Sochaux.

Ils sont l’avenir de l’Amiens SC

Au milieu de terrain, Jamiro Monteiro (24 ans) d’Heracles a tout de la bonne pioche à la Bongani Zungu. Le Cap-verdien pourrait même permettre au club de faire une transition tout en douceur pour l’après-Zungu. Cependant, pour s’attacher les services du milieu de terrain, le club devrait s’acquitter d’une indemnité de transfert de deux millions d’euros environ. Vient ensuite la pièce maîtresse du jeu de Christophe Pélissier, le meneur de jeu. Le club, aux finances limitées, devra faire un pari. J’ai donc choisi un jeune Autrichien de 21 ans, Dominik Prokop, qui joue en Bundesliga autrichienne à l’Austria Vienne. C’est un pari risqué vu son âge mais les retours sur le joueur sont très positifs, il fait partie des espoirs à son poste. Le pari est donc tentant. On estime sa valeur marchande à 2 millions d’euros, il est cependant possible que son prix réel soit de 5 millions d’euros.

Un milieu cap-verdien à l’Amiens SC ?

Plus on se rapproche de l’attaque plus les prix montent, le club devra se montrer intelligent à ces postes. A gauche de l’attaque, le club pourrait s’intéresser à Gabriel Boschilia (22 ans) de Monaco. Le joueur, après une saison gâchée par une rupture des ligaments croisés, est très intéressé par un prêt afin de se relancer, et il connaît bien le championnat. Si ses blessures à répétition peuvent faire douter le club, il y a l’alternative Jacob Bruun Larsen (19 ans). Ce serait également pour un prêt, pour ce joueur de Dortmund parfois comparé à un certain Marco Reus. C’est aussi une possibilité de nouer des contacts avec le club allemand. Amiens et la ville allemande étant déjà jumelées au niveau culturel et sportif. A droite, il était une rumeur de fin de mercato hivernal. Marko Jankovic (23 ans), du Partizan Belgrade, peut apporter sa vitesse à l’attaque amiénoise, son transfert de l’ordre de 2 millions d’euros est faisable par le club.

A la pointe de l’attaque, le club devra trouver un remplaçant au buteur amiénois Moussa Konaté (14 buts). C’est certainement le poste le plus délicat à trouver mais le club disposerait d’une enveloppe suffisante (8-10 millions d’euros) pour faire un bon coup. Ce bon coup pourrait être du côté de Nîmes avec Umut Bozok (21 ans), successivement meilleur buteur du championnat de National et de Ligue 2 les saisons précédentes. Il existe aussi la possibilité Rachid Alioui (26 ans), que le club a tenté de recruter la saison dernière sans réussite. Mais ce dernier s’est blessé lors du dernier match de Nîmes face à Reims (indisponibilité de 3 mois).

En définitive, il resterait au club près de 5 millions d’euros pour faire des ajustements au cours du mercato hivernal. La masse salariale semble maîtrisée et le groupe me semble mieux armé que la saison précédente.

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire