MHSC – Amiens SC : les notes du match

Moussa Konaté pour son retour en tant que titulaire a déjà retrouvé le chemin des filets face à Dijon.

Ce match aura fait souffrir les supporters amiénois. Tout d’abord, avec ce but collectif sublime qui a donné beaucoup de joie. Puis, avec l’égalisation montpellieraine. Avant de voir un second but annulé par l’arbitre pour hors-jeu. Mais ce match solide des Amiénois, sans réelle intensité offensive, aura le mérite d’aider dans la lutte au maintien. Voici les notes du match attribuées par la rédaction du 11 Amiénois.

Régis Gurtner (7,5)

Souvent mis à contribution, il a repoussé l’échéance sur de nombreuses frappes de Mollet ou Laborde. Avec ses parades, il a permis aux Amiénois de croire en l’exploit. Malheureusement, il encaisse un but de ce même Mollet. Sans ça, et quelques relances « Gurtner’esques », sa note aurait encore été meilleure.

Oualid El Hajjam (3)

Il n’avait pas joué depuis longtemps, il a vécu un vrai supplice en première période. Souvent pris dans son dos, la plupart des actions sont venues de son côté. Malgré tout, il a réalisé quelques belles interventions mais manque de rythme. Malheureusement, il est fautif sur l’égalisation ainsi que sur le but refusé finalement par la VAR.

Khaled Adénon (4,5) 

D’entrée de jeu, il se fait bouger avant de reprendre ses esprits. Dans une défense qui a plutôt bien géré les 45 premières minutes, il a été plus en difficulté par la suite face à la mobilité des attaquants adverses. Malgré tout, son intérim est plutôt convaincant.

Bakaye Dibassy (5,5)

Bakaye a retrouvé plus de timing dans ses interventions, plus de justesse. Il a souvent pris le dessus dans ses duels mais a laissé un peu d’espace aux attaquants. Cependant, s’il était battu sur le second but montpelliérain, ce but a été annulé (mais il reçoit un carton bête sur le coup).

Erik Pieters (6,5)

Quand il s’agit de faire preuve de métier, on peut compter sur Erik. Mais son importance dans le jeu est toute autre. Il stabilise la défense et s’occupe tout seul de son côté, laissant ainsi beaucoup de liberté à son ailier (Mendoza ou Timité).

Alexis Blin (4,5)

Le milieu de terrain n’a pas eu son rendement habituel. Moins tranchant, il a laissé le jeu aux adversaires en se contentant de se mettre dans les trajectoires de passes, empêchant ainsi les actions d’être lancées rapidement.

Eddy Gnahoré (6)

Eddy est le genre de joueur que l’on ne voit pas, ou peu sur le terrain, mais qui est propre dans ce qu’il fait. Aujourd’hui, il a été le meilleur milieu amiénois. Avec en prime une chevauchée qui aurait mérité meilleur sort. Remplacé par Bodmer au début du temps additionnel.

Thomas Monconduit (5)

Au repos forcé la semaine dernière, il a retrouvé sa place dans un milieu à trois joueurs. Et, s’il a fait le même genre de match qu’Alexis Blin, il a proposé en plus quelques solutions offensives.

Steven Mendoza (6)

Encore une fois, il a été le joueur le plus remuant en attaque. Mais, souvent brouillon, il n’aura brillé qu’en étant à la conclusion d’une action collective de toute beauté. Son second but qui pourrait compter en fin de saison.

Cheick Timité (4,5)

Même constat que lors de la dernière rencontre. Sa vitesse peut déséquilibrer les défenses, mais il reste tout de même un peu moins tranchant, ses adversaires commençant à connaitre son profil. Remplacé par Saman Ghoddos.

Serhou Guirassy (5)

Avec son gabarit, il est important dans les relances longues. Mais, seul devant, il ne se procure pas assez d’occasions. Malgré tout, il participe activement à l’action du but comme avant-dernier passeur. Remplacé par Moussa Konaté.

Christophe Pélissier (6,5) 

Le plan aurait pu être parfait. Défendre 60 minutes avec un milieu à 3, avant de lancer les forces vives offensives. Malheureusement, il y a eu ce bémol avec le but égalisateur. Mais, au regard du match, l’analyse de base était la bonne.

Monsieur Thual (Arbitre) (5)

Beaucoup de coups de sifflet. Voilà ce que l’on peut reprocher à l’arbitre. Malgré tout, il a très rarement pris la mauvaise décision, et n’a pas sorti beaucoup de cartons dans la rencontre.

Montpellier Hérault SC (5,5)

Cette équipe mérite sa place au classement. Avec des joueurs très forts individuellement et collectivement, ils ont réalisé une belle prestation mais ont été bloqués par le placement des Amiénois. Ils ont tout de même su égaliser.

Kévin KONRAD (avec C.Q., V.R., Q.P., B.L., A.C., R.G., M.G.).

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

R3/U19/U17 : Les résultats du 5 mai

Amiens SC : Oualid El Hajjam, cinq mois plus tard