Déçu par le début de saison de l’Amiens SC, Mickaël Alphonse compte bien profiter de la venue de Grenoble, actuel deuxième, pour signer une première victoire depuis le mois d’août et la réception de Nancy. Entretien.

Publicité

Grenoble, Sochaux puis Toulouse, votre calendrier devient très costaud…

C’est plus sexy déjà (rires). C’est plus intéressant en quelque sorte. Grenoble sera déjà un bon test, ça va permettre à certains de retrouver des matches de haut niveau, sans manquer de respect aux adversaires qu’on a déjà joués. Cela devrait être des matches plus ouverts, où on pourra se jauger, c’est le bon moment pour lancer quelque chose.

Publicité

Etes-vous surpris par le bon début de saison de Grenoble ? 

Honnêtement, ce n’est que la sixième journée, ce n’est pas le moment de faire des constats. Il faudra attendre la trêve pour voir s’ils sont toujours deuxièmes, ce n’est pas quelque chose qui m’intéresse. Dans tous les cas, c’est une belle équipe, qui marque beaucoup de buts. C’est le moment pour nous d’envoyer un signal.

Publicité

A quel type de match vous attendez-vous ? 

Je ne suis pas convaincu qu’ils auront le ballon mais je pense qu’ils auront quand même l’intention de faire des choses ici. Ce sera un tout autre match que face à Pau, qui n’était pas venu une seule seconde pour jouer au football, ce que je n’avais vu à aucun niveau jusqu’ici dans de telles mesures.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi :

Amiens SC : Oswald Tanchot, des premiers choix appréciés

Amiens SC : Bernard Joannin ouvre la porte à Moussa Konaté !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire