Mickaël Alphonse

Dernière recrue en date de l’Amiens SC, Mickaël Alphonse retrouve la Ligue 2 avec envie et estime que le club samarien peut faire de belles choses cette saison dans l’antichambre de l’élite.

Publicité

Son adaptation à Amiens

« C’est agréable de découvrir un nouveau club. Ca me fait la même impression que lorsque j’ai signé à Sochaux (ndlr : en 2016). Je découvre une atmosphère différente, un club complètement professionnel, avec de vraies infrastructures et des gens très chaleureux. Mon adaptation a été très facile, je n’ai même pas le sentiment que je viens d’arriver ! C’est juste un peu plus dur avec les prénoms parce qu’il y a beaucoup de joueurs et c’est parfois compliqué sur le terrain dans le feu de l’action d’appeler quelqu’un. Sinon, dans le vestiaire et l’entourage, c’est top. »

Publicité

Son rôle dans l’effectif

« Il y a pas mal de jeunes et aussi certains que je ne connaissais pas mais que j’ai pu découvrir pendant le match contre Nancy. J’ai été agréablement surpris de l’intensité et des valeurs de courage qu’il y avait dans le groupe. J’avais déjà hâte de commencer et franchement, je suis agréablement surpris parce que je pense qu’il y a matière à faire de belles choses. Aujourd’hui, il y a des jeunes à qui on doit inculquer des choses parce qu’on est plus anciens, et dans le même temps, on doit les pousser et les tirer avec nous vers le haut. Ils ont soif d’apprendre, peut-être l’envie de retourner très vite en Ligue 1. Mon rôle est de les laisser dans le droit chemin et les accompagner. »

Publicité

Son arrivée et son avis sur le club

« J’ai joué contre Amiens à plusieurs niveaux. Quand j’étais en National, je me disais que ça devait être fantastique de jouer dans un stade comme ça parce que j’étais quasiment amateur. En Ligue 2, j’étais à Sochaux, un club un peu plus costaud dans l’histoire, mais j’ai vu que les infrastructures d’Amiens ont progressé avec le statut « Ligue 1 ». C’est très costaud. Ca fait pas mal d’années qu’on se « drague » avec Amiens, sans que ça ne finisse. Cette année entre mon contrat à Dijon et mon envie de m’installer ailleurs pour remonter avec un club où je suis présent depuis le début… A Dijon, le club était déjà en Ligue 1 quand je suis arrivé et ce n’est jamais aussi simple que de pouvoir monter avec son club. J’ai l’impression de vraiment me retrouver dans Amiens. Je suis tellement attaché aux valeurs humaines que j’ai envie que ça se passe bien humainement. Très souvent, quand ça se passe bien là-dessus, le reste vient. Je n’ai pas peur. J’ai 31 ans, je suis en forme, j’ai envie de me poser quelque part. Je me vois durer dans ce club. En tout cas, c’est mon souhait, et c’est pour ça que mon choix est celui d’Amiens. J’ai parlé avec d’autres clubs, mais dans l’humilité, je ressentais plus de choses par rapport à Amiens. On s’est tournés autour pendant un moment et ça finit par conclure. »

Publicité

Source : Amiens SC

A lire aussi :

Thomas Monconduit : « Très heureux de m’engager chez les Merlus »

Régis Gurtner (Amiens SC) : « Remonter sur deux saisons ! »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire