De retour à l’AC Amiens après une saison difficile à Mantes, Mickaël Despois est animé par l’envie de ramener le club à un niveau de la compétition qu’il n’aurait jamais dû quitter selon lui. Entretien.

Publicité


Un mois après la reprise de l’entraînement, comment vous sentez-vous ?

Très bien, j’ai perdu un peu de poids et je suis sur une forme ascendante. Collectivement, on travaille bien et individuellement je me sens de mieux en mieux. Après, je ne serai qualifié qu’au 1er octobre, j’ai donc encore un peu de marge pour être véritablement opérationnel.

Publicité


Pourquoi être revenu à l’AC Amiens ?

Comme tout le monde le sait, c’est mon club de cœur. Ici, je me sens bien, je suis chez moi, je connais beaucoup de monde dans l’équipe. Le contexte idéal pour que je fasse mon retour au club.

Publicité


Malgré cette descente en National 3…

Cette descente m’a fait du mal mais ça n’a clairement pas été un frein à mon retour. Je n’ai qu’une seule idée : aider l’équipe à remonter le plus rapidement possible. L’AC Amiens a largement sa place en National 2. Maintenant, dans le football, tout est possible, même le pire.

Publicité


Comment avez-vous vécu cette saison difficile ?

Je venais régulièrement les voir en deuxième partie de saison. Je pense qu’ils avaient véritablement les armes pour se maintenir. Il y avait une vraie carence offensive alors qu’ils avaient les joueurs pour marquer davantage. Les bons joueurs étaient là mais ils sont tombés dans une vraie spirale négative.

En parallèle, la situation s’est rapidement détériorée pour vous à Mantes…

Ils sont venus me chercher au dernier moment. Que ce soit au niveau du salaire, de l’appartement et des conditions de vie, tout était nickel. Le problème est venu du terrain, Mantes était une équipe qui ne jouait pas beaucoup au ballon. On balançait beaucoup, je ne touchais pas vraiment le ballon, je les voyais plus passer au-dessus de ma tête. C’est un jeu qui ne me convenait pas trop. A la fin du deuxième mois, j’ai alerté mon entraîneur qui m’a alors demandé de serrer les dents. Et puis j’attendais toute la journée pour avoir mon seul plaisir de la journée, l’entraînement, mais même avec ça je n’arrivais pas à prendre de plaisir. À la trêve j’ai donc arrêté, mais ils n’ont pas voulu couper mon contrat. Je suis donc resté six mois sans jouer.

Finalement vous allez tenter de vous relancer à l’AC Amiens. Peut-on dire que c’est le club idéal pour vous exprimer librement ?

Si on regarde bien ma carrière, on peut le penser. Mon regret reste mon passage au Red Star où j’ai joué pas mal de matches en National. Ensuite, il y a eu un changement d’entraineur et cela s’est détérioré. Je sortais déjà d’un passage compliqué à l’Amiens SC, où j’avais pris un coup sur la tête. Azouz (Hamdane) m’avait alors récupéré dans un état difficile, je m’étais relancé avec l’AC Amiens mais je n’ai pas pleinement profité de ma seconde chance au Red Star. Maintenant, je pense qu’il est temps de me focaliser sur mon club, de l’aider à retrouver sa place et personnellement de retrouver du plaisir.

Mais il faudra donc patienter…

J’ai appris que je ne pourrai pas jouer avant le 1er octobre lors de notre premier match amical contre Colombes (ndlr : le 21 juillet). Dans un sens, je me dis que ce n’est peut-être pas plus mal en raison de mon surpoids. Maintenant, je pense que j’aurais également pu être prêt un peu avant cette date. C’est difficile de louper cinq matches, j’espère que l’équipe va bien démarrer la saison pour que j’entre dans l’équipe dans de bonnes dispositions. Sur ce point, je ne me fais pas de soucis et j’ai confiance en eux.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

Répétition générale pour l’AC Amiens 

À une semaine de son entrée en lice contre la réserve de l’Amiens SC, l’AC Amiens dispute son ultime match de préparation à Noisy-le-Sec, ce samedi. Une rencontre aux allures de répétition générale puisqu’Azouz Hamdane devrait aligner l’équipe qui débutera la saison, le week-end prochain.

NOISY-LE-SEC – AC AMIENS

Samedi 11 août, 17 heures

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments