Moussa Konaté : « Je fais de mon mieux pour revenir à mon meilleur niveau »

De retour à la compétition fin janvier, Moussa Konaté reprend progressivement du temps de jeu. Victime d’une désinsertion partielle de l’adducteur gauche fin octobre, l’international sénégalais met tout en oeuvre pour retrouver son meilleur niveau et aider son équipe dans sa quête de maintien. Entretien. 

Comment vous sentez-vous quinze jours après votre retour à la compétition après trois mois d’arrêt ? 

Je me sens bien. Je fais de mon mieux pour revenir à mon meilleur niveau avec l’aide des médecins, mes coéquipiers et l’ensemble du staff. C’était important d’avoir du monde autour de moi pendant ces trois mois de malheur. Physiquement, ça tire un peu, je force un peu pour revenir bien. Je sais que c’est difficile de revenir tout de suite à mon meilleur niveau mais je suis motivé pour la suite de la saison.

Ressentez-vous une forme d’appréhension sur ces premiers matches ? 

Pour l’instant, non. Tout le monde attend de moi que je marque mais il ne faudra pas se précipiter. Je sais qu’on a besoin de prendre des points, de faire le maximum pour sortir de cette zone rouge mais il faudra du temps. On ne fera pas forcément ce qui est juste en répétant sans cesse qu’il faut le faire. Ce qui est sûr, c’est qu’on fera tous de notre mieux pour y parvenir.

Reste qu’il y a un véritable problème d’efficacité dans cette équipe…

C’est vrai. Maintenant, le plus important est de s’en sortir collectivement. Ce n’est pas parce qu’il n’y avait pas Moussa Konaté que l’équipe ne marquait pas. Il y a eu des matches où j’étais là et où je ne marquais pas. Ce qui est important pour le groupe et moi-même est de rester stable, d’avancer en équipe. On parviendra à marquer ensemble, c’est comme ça qu’on franchira cette épreuve.

Comment expliquez-vous les difficultés actuelles ?

On est dans une période où on n’a pas assez de centres. Quand on regarde les deux derniers matches, c’était des bons matches mais on n’a pas su être réalistes. On prend aussi des buts qui font mal. Aujourd’hui, on est bien conscient de cela et il faudra bien se mettre dans la tête qu’il faudra être efficace dans les deux surfaces de réparation. Si on parvient à faire ça, on pourra gagner un maximum de matches.

Vous devez être impatient de débuter à nouveau un match…

Ça me manque de ne pas débuter un match. J’essaie de faire de mon mieux pour débuter à nouveau un match. Maintenant, il faut laisser le temps faire. Aujourd’hui, je me sens capable de faire partie du groupe, de l’aider pour gagner. Après, c’est au coach de décider si je dois débuter le match.

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire