@AFP

Présidente de la Ligue de football professionnel (LFP) pour encore quelques mois, Nathalie Boy de la Tour a fait le bilan de son mandat à la tête de l’instance lors d’une longue interview accordée au quotidien l’Equipe. Et au moment d’évoquer son pire souvenir, l’intéressée a fait référence à l’accident survenu au stade Crédit Agricole la Licorne en septembre 2017. 

Publicité


Une Ligue impuissante face à la Fédération

« Mon pire souvenir ? J’en retiendrai deux, La Tribune du stade de la Licorne qui s’effondre en octobre (ndlr : septembre) 2017. Heureusement, il n’y a pas eu de victimes. Et le décès de Louis Nicollin, le 29 juin 2017, que j’avais eu deux heures avant sa mort pour lui souhaiter un bon anniversaire. Cela m’a beaucoup touché. J’ai perdu un ami. »

Publicité


De son côté, durant la présidence de Nathalie Boy de la Tour, l’Amiens SC a perdu sa place en Ligue 1 sans que l’instance qu’elle présidait ne puisse peser face à l’omnipotent Noël Le Graët, le président d’une Fédération française de football (FFF) qui n’a jamais été aussi puissante face à la LFP.

Publicité


A lire aussi : 

Nathalie Boy de la Tour (LFP) : « La crise a mis en lumière la lourdeur de la gouvernance »

Ligue 1/Ligue 2 : La LFP va changer de président !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

1 COMMENTAIRE

  1. Par contre elle ne s’est pas souvenu d’autres problèmes similaires de barrières survenus dans les moments où du moins sous sa oresidence (Bordeaux ou Montpellier ?)…. Bon debarras ! Votre départ est ainsi la seule bonne chose que vous aurez faites durant votre mandat !

Laisser un commentaire