Nathan Monzango (Amiens SC) : « On peut viser plus haut ! »

Nathan Monzango Amiens SC
Panoramic

Dixième à la trêve, l’Amiens SC souhaite mettre à profit un mois de janvier chargé – avec cinq matches au programme – pour poursuivre sa remontée au classement. C’est en tout cas l’état d’esprit de Nathan Monzango, qui estime que le club picard est sur la bonne voie. Entretien.

Nathan Monzango, comment s’est passée la trêve hivernale ? 

Je n’ai pas vraiment eu le temps de me poser, de décrocher. J’ai passé les fêtes en famille mais une partie de moi avait encore la tête au football. Je me suis un peu refait les derniers matches, pour voir ce qui avait été et ce qui avait un peu moins bien marché. Maintenant, cette petite coupure a aussi fait du bien, c’était essentiel après ce début de saison chargé.

Vous êtes dixième à l’entame de cette deuxième partie de saison. Est-ce un classement qui vous satisfait pleinement ?

Quand on se remémore d’où l’on vient, on peut se dire que c’est déjà pas mal. On a su bien réagir alors qu’on nous avait peut-être enterré trop vite. Maintenant, je pense qu’on peut viser plus haut. Une victoire contre Ajaccio, avant la trêve, nous aurait permis d’être encore un peu plus haut. C’est un regret de ne pas avoir gagné ce match. Maintenant, on n’est pas en position de pouvoir se battre. On est en embuscade pour pourquoi pas pouvoir viser de belles choses par la suite.

Nathan Monzango (Amiens SC) : « Je ne prends rien comme acquis »

L’objectif est clairement d’essayer de raccrocher le bon wagon, de se donner une chance d’y croire ? 

C’est exactement ça. On aborde chaque match avec l’ambition de prendre de gros points, de mener une grosse bataille. Avant de pouvoir regarder le classement, il faut gagner un maximum de matches sans se poser de questions. Ensuite, on pourra faire les comptes et voir où on se situe. C’est clairement le discours du coach. Là, on va aller avec Guingamp avec l’envie de l’emporter. Si on n’y arrive pas, on passera à la suite et on aura le même objectif à Niort.

On a le sentiment qu’il s’est passé quelque chose sur le dernier mois de compétition…

On commence à mieux se connaître, on trouve des repères, des automatismes, les choses s’assemblent. Mine de rien, il y a eu beaucoup de départs, de joueurs qui ont intégré le groupe et des arrivées au fur et à mesure de la saison. On a déjà senti à l’entraînement que ça allait mieux. Après en match on a commencé à mieux se trouver. On a réussi à créer un groupe, le coach avait beaucoup insisté sur cet aspect à son arrivée. Il fallait qu’on devienne une équipe prête à batailler, à souffrir et à faire mal à l’adversaire. Le plus bel exemple de cette progression reste le match contre Valenciennes. C’était vraiment un sacré match, c’était magnifique pour moi d’y prendre part. Je pense vraiment qu’il s’est passé quelque chose sur ce match. Dès l’entame de la rencontre, on sentait qu’il y avait un truc à faire, on s’est procuré beaucoup d’occasions, on a bien joué, on a pris du plaisir tous ensemble, puis il y a eu la victoire à la clé.

Mustapha Sangaré (Amiens SC) : « Je me suis adapté assez rapidement »

D’un point de vue personnel, vous jouez dans un rôle différent au coeur de cette bonne période. Que vous demande concrètement votre entraîneur ? 

Je suis là pour être un peu un troisième défenseur central quand on a le ballon, je viens resserrer avec les axiaux et aider à la relance. Je peux aussi écarter pour donner un peu de largeur si la configuration le nécessite. J’ai vraiment le sentiment qu’on joue à trois défenseurs. C’est un rôle qui demande beaucoup de discipline, beaucoup de courses, beaucoup d’abnégation. On peut être plus vulnérable face à l’adversaire si le piston reste haut. Il faut vraiment être vigilant à chaque instant, contrôler l’espace devant nous mais aussi derrière nous. Je travaille chaque semaine pour progresser dans ce rôle.

Que peut-on vous souhaiter pour 2021 ? 

Tout d’abord, la santé. C’est plus que jamais de rigueur. Ensuite, de continuer ma progression sur le plan individuel, rester le même et ne pas changer surtout. Enfin, collectivement qu’on continue sur cette bonne dynamique et qu’on soit le plus haut possible en fin de saison.

Propos recueillis par Romain PECHON

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Amiens SC - Arbitre

[J18] Guingamp – Amiens SC : l’arbitre du match

Stephen Odey Amiens SC

[J18] Amiens SC : Un cas de Covid avant Guingamp