Avant-dernier de National 3 après sept journées de championnat, l’AC Amiens n’a plus de temps à perdre et des promesses à confirmer face à la réserve de Valenciennes, ce samedi. 

Une défense encore amoindrie

Après des débuts extrêmement poussifs, l’AC Amiens doit désormais confirmer ses progrès dans le jeu en engrangeant de gros points. « On marque beaucoup de buts mais il faut corriger l’aspect défensif car on en prend beaucoup trop jusqu’ici. C’est frappant quand on regarde les statistiques, quand on ne gagne pas en marquant autant, ça donne l’impression qu’on n’a pas de structure défensive, assène Azouz Hamdane. Il faut impérativement corriger ça contre Valenciennes qui doit être le match qui lance notre saison sur le plan comptable« .

Mais encore une fois, Azouz Hamdane devra faire sans Kévin Martinez et Bamba Diarrassouba, deux hommes qui composent sa charnière défensive idéale, tous deux expulsés le week-end dernier en coupe de France. « Je suis confronté à ce problème depuis plusieurs semaines, regrette Hamdane. Il va falloir trouver une forme de stabilité mais ce ne sera pas possible qu’à partir du moment où tous les joueurs du secteur défensif seront à disposition et surtout à leur meilleur niveau ».

Débloquer les mentalités

Or, « la majorité des joueurs ne sont pas à leur meilleur niveau », constate Azouz Hamdane. « Ce qui se matérialise par un manque de maîtrise dans le jeu, occasionnant une instabilité d’effectif chronique, poursuit-il. Sur les plans athlétique, technique, mental et tactique, il faut que tout le monde, et ça commence par les joueurs offensifs, hausse son niveau de performance. Ils n’ont pas perdu leur football en un mois et demi, il faut leur redonner de la confiance« .

Conscient que seuls les résultats permettront de retrouver de la sérénité et de l’assurance, l’entraîneur de l’ACA espère que le match contre Valenciennes sera enfin le match déclic attendu depuis le début de saison. « Si on obtient un bon résultat contre Valenciennes, ça permettra de travailler plus sereinement et peut-être à ceux qui rentreront dans l’équipe de le faire dans de meilleures conditions, aspire-t-il. Surtout, ça remettra une dynamique positive en place« .

Et même s’il faudra faire sans Adil Lebrun, prêt à jouer mais dont la qualification ne sera effective que le 21 octobre, l’AC Amiens espère faire sauter un gros verrou psychologique pour enfin lancer sa saison. 

R.P.

AC AMIENS (13e) – VALENCIENNES (b) (9e) 

7ème journée de National 3

Samedi 19 octobre, 18 heures

Stade Jean-Bouin, Amiens

Arbitre : M. Levecque

Laisser un commentaire