National 3 : L’AC Amiens repart au combat

Après une première année en National 3 autant encourageante que frustrante, l’AC Amiens a repris le chemin de l’entraînement, ce vendredi matin. Déterminée à jouer à nouveau les premiers rôles, la formation des quartiers nord compte s’appuyer sur le socle mis en place la saison dernière pour atteindre son objectif de montée.

Une reprise en deux temps

Contrairement à la saison dernière, les nouvelles têtes se faisaient particulièrement rares à la reprise de l’entraînement de l’AC Amiens, ce vendredi matin. D’autant que Victor Samb, qui effectue son retour au club, était excusé pour cette journée de rentrée. « C’est toujours agréable de repartir sur un groupe assez stable, confie Azouz Hamdane. Les préceptes tactiques sont déjà intégrés chez la majorité des joueurs. » Les regards étaient donc naturellement tournés vers Gauthier Banaziak (Amiens SC) et Aziz Semiri (AS Beauvais), les deux autres principaux renforts de l’intersaison. « J’avais envie de voir autre chose, l’envie d’ailleurs, justifie ce dernier à propos de son arrivée à l’AC Amiens. Je suis venu ici parce que c’est une équipe qui pratique un beau football. J’aime leur style de jeu, qui se base sur une ou deux touches de balle. » 

Venu à Amiens pour le plaisir du jeu, le milieu de terrain offensif devra encore patienter puisque ses coéquipiers et lui étaient soumis à toute une batterie de tests physiques, ce vendredi. « Ce matin, nous étions sur un test d’endurance classique avant un passage en salle de musculation cet après-midi, précise l’entraîneur de l’ACA. C’est une journée qui est peut-être pénible pour eux mais qui est très importante pour le staff dans la constitution de nos contenus de séances et la calibration des charges de travail. » Un point de passage que Kevin Martinez, le capitaine du club, juge également essentiel : « Après un bon mois de vacances, où on a pu bien recharger les batteries, la reprise s’est vraiment bien passée. Cette première journée est importante pour homogénéiser tout le monde pour les onze mois de compétition qui nous attendent. »

Et d’ici le premier match amical contre la réserve du LOSC, samedi prochain, les Amiénois vont désormais entrer de plain-pied dans leur préparation avec deux séances quotidiennes au programme, à l’exception de la journée de jeudi. Un programme pour le moins copieux. 

R.P.

Laisser un commentaire