Le stade Jean-Bouin impraticable en raison d’un affaissement de terrain, l’AC Amiens va disputer ses matches à domicile au stade Moulonguet cette saison. Un changement de grande envergure pour le club des quartiers nord et peut-être bien une opportunité à saisir. 

Publicité

Un déménagement contraint et forcé

Deuxième club d’Amiens et du département derrière l’intouchable Amiens SC, l’AC Amiens est contraint de s’exiler au stade Moulonguet – l’enceinte historique de la ville – en raison d’un affaissement de terrain qui pourrait rendre la pelouse de Jean-Bouin indisponible pour un bon moment. « Cela ne change rien pour moi, à partir du moment où on joue à Amiens on est chez nous, l’important est de rester sur Amiens, assure Rachid Hamdane, le président de l’ACA. Les installations de Moulonguet sont dignes d’un club de National, c’est un beau défi de faire revivre ce stade mais on va déjà tâcher de jouer à notre niveau et de gagner un match. On a tout intérêt à rebondir le plus possible et ça commence par une victoire lors du prochain match. »

Publicité

Car après avoir longtemps flirté avec la montée en National, l’AC Amiens est finalement redescendu d’un cran à l’issue de la saison 2017/2018. Et si l’objectif reste la remontée en National 2, le club entraîné par Azouz Hamdane a débuté le nouvel exercice avec deux défaites à l’extérieur – dont la dernière en date sur un terrain annexe de la Licorne contre la réserve de l’Amiens SC. Longtemps résidant du stade Moulonguet, la formation entraînée par Antoine Buron a progressivement quitté les lieux – pour se stabiliser sur les différents terrains autour de la Licorne – faisant place au nouveau club résident le RC Amiens, pour sa part contraint au déménagement suite à la construction du centre aquatique Aquapôle.

Publicité

Et si la passation de témoin ne se fera donc pas de manière concrète entre l’AC Amiens et l’Amiens SC, les liens entre les deux clubs amiénois engagés cette saison en National 3 n’en demeurent pas moins tangibles. Parce qu’une partie non négligeable de l’effectif à disposition d’Azouz Hamdane a déjà évolué à Moulonguet sous les couleurs de l’Amiens SC, a l’instar d’un Arnaud Binet qui ne voit pas forcément d’un bon oeil ce déménagement forcé. « Je connais très bien ce stade, qui est très beau, avec une belle pelouse et on est dans de belles conditions mais, à l’unanimité, on est déçus de ne pas jouer à Jean-Bouin, parce que c’est notre stade, avec nos supporters, on a pris nos marques là-bas, assure le défenseur central. On ne retrouve pas non plus n’importe quel stade, mais honnêtement, à choisir, je préfère évoluer à Jean-Bouin. »

Publicité

Quoi qu’il en soit, après y avoir disputé un match amical durant la préparation, l’AC Amiens va devoir « prendre très rapidement [ses] marques à Moulonguet si le club veut gagner un maximum de matches à domicile » conclut Arnaud Binet, qui aurait pu manquer ce baptême du feu après un gros coup reçu au niveau des côtés durant le derby. Rassuré par les différents examens passés en ce début de semaine, le défenseur sera donc de la partie pour cette grande première de l’AC Amiens à Moulonguet.

Romain PECHON

A lire aussi : 

Kévin Martinez (AC Amiens) : « Préserver l’état d’esprit de la deuxième mi-temps »

National 3 : L’AC Amiens jouera la saison prochaine à Moulonguet !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire