National 3 : L’Amiens SC (b) a deux matchs pour tirer des enseignements

Maintenue grâce à son match nul obtenu contre l’AS Beauvais Oise (2-2), la semaine dernière, l’équipe réserve de l’Amiens SC n’a pas complètement terminé son travail. A deux journées de la fin, certains joueurs ont encore leur carte à faire valoir.

Le Touquet et l’AC Amiens pour un top 5 ?

Le travail continue pour l’équipe entraînée par Antoine Buron malgré le maintien assuré ! Et comme l’appétit vient en mangeant, l’Amiens SC (b) pourrait bien remplir un autre objectif en figurant du mieux possible lors des deux dernières rencontres de la saison. « La priorité était d’obtenir le maintien, c’est chose faite. Ensuite, on s’était fixé entre nous l’objectif d’un top 5, libère Buron. On peut encore aller le chercher et ce serait une belle récompense. Ainsi, on va rester concentré sur les deux matches qui restent à jouer, avec un état d’esprit de compétiteur. On se doit de finir du mieux possible cette saison tout en préparant un peu la prochaine. On aurait aimé avoir ce maintien un peu plus tôt mais on va se servir des deux matches à venir pour parfaire notre apprentissage à ce niveau de la compétition. »

Antoine Buron : « Une bonne base de travail pour la suite »

Et ce samedi, c’est un déplacement du côté du Touquet qui se dresse aux devants des Amiénois. Pas encore maintenu, le club du Touquet représentera un bel adversaire qui, on le rappelle, est un promu dans ce championnat de National 3. Alors pour continuer l’aventure, certains joueurs de l’Amiens SC (b) devront montrer qu’ils méritent leur place au sein de l’effectif amiénois qui sera présenté la saison prochaine. « Je leur ai dit en début de semaine qu’il y avait encore des points à marquer et des choses à aller chercher. Clairement, on n’est pas en vacances après ce match nul contre Beauvais. »

Jean-Baptiste PLOYART avec  R.P.

LE TOUQUET AC – AMIENS SC (b)

25ème journée de National 3

Samedi 18 mai, 18h

Terrain Gerrard Houillier, Le Touquet Paris-Plage

Arbitre : M. Wadoux

Publicités

Laisser un commentaire