National 3 : L’Amiens SC (b) doit apprendre à voyager

Désormais sous l’égide d’Antoine Buron, les réservistes de l’Amiens SC aspirent à améliorer leur bilan à l’extérieur pour se donner un peu d’air au classement. Face à Marcq-en-Baroeuil, une équipe réputée joueuse, l’occasion est sans doute idéale pour le faire, ce dimanche. 

Une dynamique à inverser

Avec une seule victoire en sept rencontres loin de ses bases, à Chantilly (2-3) le 3 novembre dernier, l’Amiens SC (b) affiche l’un des pires bilans du National 3 à l’extérieur. Une faille qu’Antoine Buron entend bien corriger sur cette deuxième partie de saison : « Gagner à domicile et perdre quasi systématiquement à l’extérieur est un rythme qui n’est pas suffisant. Je pense que ça s’explique en grande partie par l’état d’esprit qui est le nôtre à l’extérieur. On a donc essayé, à travers nos discours, d’accentuer notre travail sur cet aspect. Si on veut bien figurer dans ce championnat, il faut impérativement aller récupérer des points à l’extérieur. »

Et cela commence par un déplacement plus périlleux qu’il n’y paraît sur le synthétique de Marck-en-Baroeuil. « C’est une équipe plutôt joueuse et à l’aise techniquement. Ils mettent pas mal de vitesse dans le jeu et disposent de bons joueurs de ballon, note l’entraîneur amiénois. Il faudra donc être bien discipliné sur le plan offensif et cohérent sur le plan collectif. » Le tout après trois semaines sans compétition officielle. « Tout le monde a hâte de reprendre, assure Buron. Notre dynamique a été un peu coupée et on est revanchard après la défaite subie face au Touquet. On est impatient de mettre en oeuvre tout ce qu’on a travaillé durant la semaine. »

Nommé à la tête de l’équipe réserve durant l’intersaison, Antoine Buron a effectivement eu du temps pour travailler et surtout « véhiculer le message » qu’il souhait faire passer à son groupe. Le successeur de Patrice Descamps a ainsi profité de cette période sans match pour « cibler les manques actuels » notamment « au niveau de l’état d’esprit« . Privé de Lesueur, freiné par un problème musculaire, et de Sanasi Sy, prêté en Belgique le dernier joueur du mercato, Antoine Buron ajoute que « même si (son) équipe n’a pas pu jouer ces trois dernières semaines, (elle) n’a pas perdu de temps au niveau du vécu collectif« . Reste désormais à concrétiser cela sur le plan comptable. 

R.P.

MARCQ-AMIENS SC (b) 

14ème journée de National 3

Dimanche 10 février, 15 heures

Stade Georges Niquet, Marcq-en-Baroeuil

Arbitre : M. Cardon

Laisser un commentaire