Papeau Amiens SC

Huitième du championnat de National 3 après cinq journées, l’équipe réserve de l’Amiens SC n’opère pas le début de saison escompté. Un de ses symptômes, qui pourrait être réduit à néant ce week-end, face à Boulogne (b), est son incapacité à s’imposer à domicile.

Publicité

Ne plus tarder pour engranger

Victorieux du match amical le week-end dernier face à l’équipe réserve du SM Caen (1-2), l’Amiens SC (b) retrouve son championnat avec une ambition particulière. Au-delà de la « volonté d’apprentissage et de mise en place des consignes« , les jeunes joueurs du centre de formation Picard sont toujours à la recherche d’une première victoire à domicile dans un championnat très relevé et surtout homogène. « L’état d’esprit est bon au sein du groupe. On a profité de la semaine sans championnat pour en reposer certains et donner du temps de jeu à d’autres, précise Antoine Buron. On est encore perfectible, je suis persuadé qu’on peut encore faire beaucoup mieux ». 

Publicité

Avec le départ canon du relégué de National 2 Feignies-Aulnoye ou encore le surprenant promu Vimy, l’heure n’est plus à la tergiversation pour les coéquipiers d’Umit Demirel qui doivent désormais livrer un match plein pour confirmer les promesses entrevues depuis le début de saison. « Je n’oublie pas que le groupe est jeune et ce qui est positif c’est qu’il adhère à nos méthodes et qu’il travaille comme il faut, se félicite Buron. On est exigeant avec eux parce qu’on sent qu’ils peuvent franchir un cap rapidement. » Ainsi, la rencontre face à l’US Boulogne, programmée ce dimanche à 15h, s’annonce comme un test grandeur nature pour la plupart des joueurs amiénois qui prétendent à une place dans le groupe Ligue 1 de Luka Elsner.

Publicité

J.-B.P avec R.P.

AMIENS SC (B) – US BOULOGNE CO (B) 

Sixième journée de National 3

Dimanche 6 octobre, 15 heures

Stade Moulonguet, Amiens

Arbitre : M. Meresse

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire