Auteur d’un match nul et vierge contre La Montoye (0-0) sur son terrain synthétique de Moulonguet, le RC Amiens de Nicolas Cauvin semble être sur la bonne voie défensivement, selon son entraîneur, et doit désormais trouver la clé offensivement pour se lancer.

Nicolas Cauvin, vous mettez fin à votre série difficile…

Tout à fait. On a fait un match sérieux et appliqué mais on n’a pas marqué. Dans l’ensemble, on a plutôt fait un bon match et c’est intéressant.

Ce match vous a-t-il rassuré ?

J’étais déjà rassuré la semaine dernière sur l’animation défensive, même si on avait perdu à cause d’un penalty à la 90è. Dans l’animation, on a proposé de bonnes choses, on a laissé très peu d’espaces à La Montoye, on a bien défendu. Maintenant, notre défaut est de ne pas marquer ce petit but qui redonnera confiance à l’équipe.

Comment réussir à combler ce petit manque ?

En continuant à travailler, principalement ! On ne va rien lâcher, les garçons ont des qualités, j’en suis persuadé, mais il faut qu’il y en ait un qui puisse marquer ce but pour que la pression soit relâchée par tout le monde. Il faut réussir à faire les bons choix et on va travailler là-dessus.

Le bilan après huit journées est compliquée, et on imagine que personne ne s’attendait à se retrouver là à ce stade de la saison…

Non, parce que nos intentions de départ étaient de jouer le haut de tableau. On avait fait un bon résultat à Miannay lors de la première journée mais ensuite on est tombés sur Chantilly et Beauvais qui étaient plus forts que nous. Derrière, on n’a pas su rebondir. On s’est mis en difficulté tout seul sur les autres matches sans tomber réellement sur plus fort. Les autres équipes ont été beaucoup plus efficaces et il faut corriger ça pour prendre des points, parce que le bilan comptable n’est pas bon.

Notamment contre Liancourt, votre dernier match avant la trêve…

L’objectif sera de prendre ces trois points avant la trêve ! Ca pourrait faire du bien et libérer un peu tout le monde avant de couper une semaine pour travailler avec un peu de confiance si on prend cette victoire. Il nous restera ensuite Méru et Montières à jouer sur les matches « aller ».

Vous ne semblez pas abattus !

Comme je dis depuis le début, les garçons sont là, bossent et personne ne triche. Il manque juste l’efficacité dans les deux zones de vérité, comme l’an dernier ! Ça fait deux matches que l’on concède moins d’occasions, donc il y a cette satisfaction. Maintenant, il faudra faire le boulot dans la zone offensive pour marquer ce but qui permettra de prendre les trois points.

Propos recueillis par Romain PECHON

1 COMMENTAIRE

  1. Personne ne triche? En tous cas il y en a quelques uns beaucoup trop individualistes et qui n’ont font pas les efforts. Pour s’en sortir il faut les sortir mais fera-t-il ces choix forts et indispensables ?

Laisser un commentaire