déplacement

Après une première annonce finalement infirmée en mars dernier, c’est désormais une certitude. Le ministère des Sports valide une expérimentation des tribunes actives et sécurisées pour la saison 2018/2019. Le stade de la Licorne fait partie des enceintes retenues.

Publicité

Une victoire pour l’association Tribune Nord Amiens

Dans un communiqué de presse publié ce mercredi, le Ministère des Sports l’a confirmé. Il va lancer une expérimentation sur la mise en oeuvre de tribunes actives dans quatre enceintes sportives. Le stade de la Licorne à Amiens en fera parti. Une victoire pour l’association Tribune Nord Amiens qui porte ce projet depuis de nombreux mois maintenant. « Au moment des travaux du stade, je me suis dit qu’il y avait l’opportunité de se lancer dans le mouvement des tribunes debout et ainsi être précurseur en la matière, rappelle Fabien Reinert, le trésorier de l’association. Tout le monde ne voyait pas encore l’intérêt d’un tel changement au départ, mais grâce au livret réalisé par l’Association nationale des supporters (ANS) sur le sujet, on a fini par convaincre les supporters, la ville (qui est propriétaire du stade) et le club qu’il y avait un intérêt de se lancer dans l’aventure. » 

Publicité

     > Tribune Nord Amiens organise le retrait de ses abonnements

A partir de là, un long processus s’est mis en place pour aboutir finalement au feu vert du Ministère des Sports, ce mercredi. « Le club a rapidement été réceptif et nous a accompagné dans les démarches, précise Fabien Reinert. L’association Tribune Nord Amiens a été en charge de la conception du dossier, que le club a ensuite porté et défendu à nos côtés devant les instances décisionnaires» Ainsi, les supporters prenant place dans le bloc central de la tribune Nord pourront désormais se tenir debout dans des conditions de sécurité adaptées et optimales. « La tribune sera adaptée aux animations que l’on souhaite mettre en place. On va avoir des tribunes avec des barrières intermédiaires, totalement sécurisées pour accueillir un public qui passe le match debout, qui veut chanter, sauter et vivre le match avec ferveur, se félicite le trésorier de Tribune Nord Amiens. Cela valide aussi l’existence d’un tel public dans les stades de football. »

Publicité

Un public qui disposera donc des conditions optimales pour se faire entendre. Et ainsi aider son équipe dans sa quête d’un nouveau maintien en Ligue 1. Ensuite, il sera temps de participer à l’évaluation de cette expérimentation. Avant une potentielle généralisation de la démarche à l’ensemble des stades en France.

La Rédaction

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire