Longtemps attendu, le feuilleton Saman Ghoddos se termine enfin. L’international iranien vient de s’engager avec l’Amiens SC.

Publicité

Le dénouement du feuilleton Saman Ghoddos a eu lieu. En effet, après avoir été annoncé à Huesca puis Rennes, l’international iranien pose ses valises à l’Amiens SC. En provenance d’Östersunds (Suède), le natif de Malmö vient de parapher un contrat de 5 ans avec le club picard contre un montant de 4 millions d’euros avec 20% à la revente.

> Suivez en temps réel le mercato de l’Amiens SC !

Une troisième recrue présente à la Coupe du Monde

Après les signatures de Rafal Kurzawa et Emil Krafth, Amiens peut se targuer de recruter un troisième mondialiste. L’international Iranien a joué une trentaine de minutes en Russie. Cependant, l’Iran n’a pas pu se qualifier en huitième de finale malgré une victoire face au Maroc et un nul face au Portugal.

Publicité

Un joueur-clé en Suède

En plus d’une expérience internationale, Saman Ghoddos jouit d’une excellente popularité en Suède. Récemment couronné du titre de meilleur joueur du championnat en juillet, l’attaquant a participé au surprenant parcours d’Östersunds en Europa League. En effet, avec une ascension très rapide pour le club suédois, Saman Ghoddos et ses coéquipiers se sont hissés jusqu’en seizième de finale affrontant Arsenal. Malgré une défaite au match aller à domicile, les Suédois et plus particulièrement la nouvelle recrue amiénoise a explosé aux yeux de l’Europe lors du retour à l’Emirates Stadium où il a délivré deux passes décisives.

Publicité

La saison précédente, l’attaquant Iranien a marqué à quinze reprises et délivré neuf passes décisives. Plus précisément, en Europa League, le Suédo-Iranien a fait trembler les filets quatre fois et a délivré cinq passes décisives. A Amiens, il devra assurer la succession de Gaël Kakuta, directement impliqué sur douze buts la saison dernière. Bienvenue Saman !

Publicité

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire