OGC Nice : Le Gym moins tonique

Gym

L’Amiens SC retrouve l’OGC Nice pour un match qui peut sembler à sa portée pour cette 26e journée de Ligue 1 Conforama. En effet, le Gym est un peu à la peine et n’arrive pas à réaliser des prestations abouties. En sachant que leur principal atout offensif les a quittés cet hiver (même s’il était resté muet depuis le début de saison). Mais, méfiance tout de même car les Niçois peuvent parfois réaliser quelques coups d’éclat. Présentation de l’équipe niçoise.

La suite après cette publicité

Un joueur parti et non remplacé, c’est Balo

En effet, sur le mercato hivernal, Nice n’a pas été des plus actifs. Comme cet été, le principal dossier aura été le départ de Mario Balotelli vers Marseille. Mais cette fois-ci, ce dernier a été concrétisé. Cependant, pour compenser ce départ, aucun joueur n’est arrivé.

La suite après cette publicité

Départs : Balotelli (Marseille).

Arrivées : Aucune.

La forme du moment

Il semble y avoir deux OGC Nice. Un à domicile, et un à l’extérieur. En effet, sur les 5 dernières rencontres, ils ont gagné à domicile et subit des déconvenues à l’extérieur. Tout d’abord, à Reims d’où ils sont revenus avec un match nul (1-1) arraché à la dernière seconde. Ensuite, ils sont venus à bout des Crocodiles nîmois sans prendre de but (2-0). Mais, comme évoqué, les Niçois ont ensuite vécu un calvaire face à Lille (0-4) avant de remettre les pendules à l’heure à domicile contre l’Olympique Lyonnais (1-0). Cependant, ce week-end, ils ont connu la déroute face à Angers (0-3).

La suite après cette publicité

  • Reims 1 – 1 Nice (Walter SP)

  • Nice 2 – 0 Nîmes (Atal, Saint-Maximin)

  • Lille 4 – 0 Nice

  • Nice 1 – 0 Lyon (Walter SP)

  • Angers 3 – 0 Nice

Des Aiglons niçois en mode alternatif

Gros atout de cette équipe, le gardien Walter Benitez est un des tous meilleurs de Ligue 1 Conforama. En défense, les ailes sont bien pourvues avec la révélation Youcef Atal et le jeune Malang Sarr. Devant, Allan Saint-Maximin peut représenter un danger de tous les instants. Et Rémi Walter est également un redoutable tireur de pénalties.

La suite après cette publicité

Mais, orphelin depuis le départ de Balotelli, l’attaque niçoise semble un peu à court d’idée. De plus, Saint-Maximin, un peu en froid avec son entraîneur pourrait ne pas être de la partie. Le milieu niçois manque de repères et d’apport offensif. Quant à la défense centrale, le Brésilien Dante rivalise de moins en moins avec les attaquants rapides. Ce qui pourrait être compliqué face à des joueurs comme Mendoza, Otero et Guirassy.

La pépite : Youcef Atal

GymOn peut dire beaucoup de choses sur le club niçois. Mais il est impossible de critiquer le recrutement intelligent du club. Passé maître pour tenter des paris fous (Ben Arfa, Belhanda, Balotelli), les recruteurs dénichent également certaines pépites. Et le jeune Youcef Atal en est une. Les Niçois l’ont recruté alors qu’il n’avait qu’un dizaine de rencontres avec Courtrai. Pari fou, mais grande réussite. Le joueur algérien, qui arbore toujours un large sourire, croque à pleines dents dans sa vie de footballeur. Joueur rapide, doté d’une bonne technique et d’une précision chirurgicale dans les centres, il reste très bon défensivement malgré son petit gabarit. Une trouvaille qui risque d’aller voir plus haut sous peu.

S’ils sont dans le ventre mou du classement, les Niçois reste à 3 points de la 4ème place, qualificative pour l’Europa League. Mais ils sont prenables si l’adversaire les prend à la gorge.

Kévin KONRAD

Laisser un commentaire