OL-Amiens SC : Les notes des Amiénois

En cette première journée de Ligue 1 Conforama, nous vous présentons les notes des Amiénois. Pour cette rencontre, l’Amiens SC se présentait dans un 4-3-3 peu utilisé en préparation. Deux recrues étaient titulaires (Otero et Gnahoré) et un petit jeune faisait ses premiers pas en professionnel (Traoré). L’équipe du 11 amiénois a décidé d’attribuer les notes suivantes.

Régis Gurtner (6) :

Promu capitaine en l’absence de Prince Gouano, le gardien amiénois a souvent été mis à l’épreuve dans cette rencontre. Décisif sur plusieurs actions en première mi-temps, il ne peut malheureusement rien sur le but de Bertrand Traoré. Il repousse un très bon premier coup-franc de Memphis dans les 20 dernières minutes. Malheureusement, sur le second, il s’incline, le néerlandais trouvant la lucarne. Un match malgré tout très bon de sa part.

Oualid El Hajjam (5):

Assez discret en première mi-temps, il n’a que très peu pesé sur son côté droit. Que ce soit offensivement ou défensivement, son rendement est loin de ce qu’il est capable d’amener. Heureusement, en seconde mi-temps, il a montré plus de choses. Il centre notamment à la 66e minute un peu trop long. Il a quand même effectué un gros travail qui dénote d’une performance correcte de sa part.

Khaled Adenon (5) :

L’axe de la défense aura bien bloqué les actions lyonnaises. Et de son côté, très peu d’occasions et d’espaces laissés. Cependant, il est à l’origine du coup-franc vainqueur de Memphis en seconde mi-temps. Le seul bémol de sa rencontre. Dommage pour celui qui avait tenu la dragée haute aux attaquants adverses. Mais ça reste préjudiciable à un moment où l’on sentait l’ASC capable de revenir.

Bakaye Dibassy (5,5) :

Alors qu’il vient de fêter son anniversaire, il retrouvait une place dans l’axe de la défense. Après un début très correct, il a été pris dans son dos à deux reprises. Sur le premier but, il ne sort pas assez sur le buteur pour le gêner. En seconde période, il a souvent changé de position avec Jordan Lefort pour couvrir le côté gauche. Match correct de sa part.

Jordan Lefort (3) :

Pour son premier match en Ligue 1 (lui qui avait été prêté l’an dernier), il évoluait sur le flanc gauche de la défense. Malheureusement, face au feu-follet Bertrand Traoré, son manque de vitesse a parfois laissé des espaces trop importants. Il est coupable sur le premier but (comme il l’a reconnu lui-même à la mi-temps). Cependant, quelques interceptions et duels remportés restent à son crédit. En seconde période, il a semblé moins en difficulté, repiquant parfois dans l’axe pour laisser le côté gauche à Bakaye Dibassy. Mais il reste trop brouillon sur ses interventions et à ce niveau, ça ne pardonne pas.

Gaoussou Traoré (5) :

Premier match professionnel, un duel face à une équipe du top 4. On ne peut rêver mieux pour des débuts. Et « Gaou » n’a pas semblé inhibé par l’enjeu. Pressing, combat, relances… Un match qu’il a pris comme une chance. Passé cet effet de surprise, il a baissé au fur et à mesure de la rencontre. Remplacé par Quentin Cornette à la 62e minute qui, sur un une-deux avec Mendoza, aurait mérité d’égaliser dès la 68e minute.

Eddy Gnahoré (6,5) :

Recrue importante du milieu de terrain, il a profité de la suspension de Thomas Monconduit et de la blessure de Bongani Zungu pour être titularisé. Propre techniquement, il a surtout orienté le jeu sans en faire trop. Plutôt prometteur pour l’avenir. Plus offensif en seconde mi-temps, il se procure une belle occasion à la 70e même si le centre eut été plus judicieux. Dur sur les duels, il reçoit un carton jaune (83e) pour une faute sur Tanguy Ndombélé. Sa performance reste très prometteuse.

Guessouma Fofana (4) :

Passé par la banlieue lyonnaise avant de signer à l’Amiens SC, il retrouvait une région qu’il connait bien. Souvent pris à défaut, il est resté très timide dans ce milieu. Replacé dans un milieu à deux avec la sortie de Traoré, il n’a pas plus apporté dans cette position plus habituelle pour lui. Un match moyen de sa part.

Juan Ferney Otero (4,5) :

Pour ce match, le colombien découvrait le championnat français. Positionné tantôt à droite, tantôt à gauche, il a tenté d’accelerer le jeu mais a été trop peu servi. Il reste dangereux à la 38e minute sur un coup franc puissant. En seconde période, ses protections de balle ont été intéressantes, mais espérons qu’il montrera plus offensivement lors des prochains matchs. Cela dit, il ne rechigne pas a redescendre pour défendre, ce qui est positif. Remplacé par Cheickh Timité (89e).

Stiven Mendoza (6) :

Le joueur arrivé lors du mercato hivernal de la saison dernière a pu cette fois-ci débuter la préparation. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il fut en réussite lors de ces matchs. Malheureusement, cette réussite s’est moins vu lors de cette rencontre. Il a tenté des appels dans le dos des défenseurs. Mais il n’a pas su se créer d’occasions franches malgré quelques frappes lointaines. Il reste tout de même précieux dans le jeu et les petits périmètres.

Moussa Konaté (4) :

Après une coupe du monde lors de laquelle il a malheureusement très peu joué, il était aligné en pointe de l’attaque amiénoise. Cependant, il a été un peu esseulé sur le front de l’attaque. Avec un nombre très limité de ballons, il a été muselé par la défense lyonnaise. Apparu un peu fatigué en fin de match, il termine le match sans y avoir été décisif. Il sort à la 84e minute au profit de Matthieu Bodmer, qui a très peu touché le ballon.

Christophe Pélissier (6) :

Passablement agacé par le mercato amiénois compliqué il y a quelques semaines, il a surpris son monde en lançant Gaoussou Traoré dans un 4-3-3. Et ce qui ressemblait à un pari a été une belle découverte. Malheureusement, le but lyonnais de la première mi-temps ternit un peu celle-ci. En seconde période, son coaching a été important avec notamment l’entrée de Quentin Cornette et un passage au 4-2-3-1 vu en préparation. Et le jeu de l’équipe s’en est ressenti avec plusieurs occasions. Le deuxième but lyonnais a douché l’espoir d’un retour des amiénois.

Monsieur Schneider (Arbitre) (4) : 

Après un but validé malgré une position de hors-jeu d’Houssem Aouar, il empêche Konaté de se présenter en face à face pour un hors-jeu inexistant. Il adresse également un carton jaune à Gaoussou Traoré pour une faute minime alors qu’il ne l’a pas fait sur un tacle appuyé de Marcelo. En dehors de ces actions, il a plutôt eu tendance à laisser jouer les actions. Un match moyen de sa part avec quelques erreurs ayant influé sur le résultat final.

Olympique Lyonnais (6) :

Bon match pour eux mais surtout axé sur leurs individualités. En dehors de quelques accélérations de Bertrand Traoré ou Memphis, les amiénois n’ont pas été très en difficulté. Tanguy Ndombélé s’est rappelé aux bons souvenirs de l’Amiens SC avec des actions puissantes. La défense a parfois semblé se chercher et Amiens n’a pas su en profiter.

Kévin KONRAD (avec C.Q., R.G., R.P. et V.R.).

Jusqu'à 150€ offerts, sur votre premier pari !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Guessouma Fofana : « On a réussi à les faire douter »

Luigi Mulazzi : « On peut aller à la guerre avec cet effectif »