Olivier Lagarde : « Faire confiance à Christophe Pélissier »

le programme pélissier Amiens SC

Entraîneur des gardiens de but de l’Amiens SC, Olivier Lagarde considère que le succès obtenu contre Reims (4-1), samedi soir, est le fruit du travail effectué depuis le début de la préparation. Le tout dans un contexte délicat mais qui doit renforcer la position de Christophe Pélissier selon lui. Entretien. 

La suite après cette publicité

Quel est l’impact de cette victoire contre Reims ?

Cette victoire est importante pour la confiance. Elle bonifie le bon travail du staff et des joueurs durant la préparation même si on sait que la préparation à Amiens dure souvent jusqu’au 31 août. Maintenant, on a gagné du temps par rapport à la saison dernière puisqu’on s’est imposé pour la première fois une journée plus tôt. Après, en tant qu’entraîneur des gardiens, je regrette ce but encaissé car il était évitable mais j’apprécie quand même cette victoire qui était importante pour l’ensemble du club. Cela va lancer des ondes positives à l’ensemble du groupe et faciliter l’intégration des nouveaux joueurs. Parfois, il faut un petit rien pour changer les choses. Je pense que l’arrivée de Ghoddos a été très importante car cela a été un signe fort des dirigeants par rapport au travail du staff et du groupe.

La suite après cette publicité

Le recrutement est toujours un sujet délicat…

Le coach s’est exprimé à ce sujet, je pense qu’il n’a plus rien à prouver. Il sait ce qu’il veut, il connait le niveau de la Ligue 1, il a montré qu’on pouvait avoir confiance en lui. J’espère donc qu’il sera écouté.

La suite après cette publicité

Il fallait démontrer qu’Amiens est bel et bien là…

L’an dernier, tout le monde nous prédisait déjà une saison compliquée. On a joué avec de la qualité sur la phase retour. Je le redis, il faut faire confiance à Christophe Pélissier. Cela fait dix ans que je travaille avec lui et je sais de quoi il est capable. Si on lui fait confiance, l’Amiens SC pourra encore vivre de belles choses.

La suite après cette publicité

Il était important de stopper la série négative avant de se présenter à Saint-Etienne…

Aller à Saint-Etienne sans la moindre victoire aurait été plus difficile. Surtout que Saint-Etienne a un peu de mal en ce début de saison alors qu’ils sont annoncés comme un outsider aux places européennes. Cette victoire va donc nous permettre de travailler plus sereinement durant la semaine et d’aller dans le Forez avec moins de pression pour aller chercher un résultat positif. On a bien vu qu’il y avait de la qualité dans ce groupe, mais il faut que la mayonnaise prenne. Il faut que l’on arrive tous à parler le même langage, aussi bien footballistiquement que linguistiquement. Pour avoir de la cohésion, il faut que tout le monde se comprenne. Grâce à nos dirigeants, on progresse et on apprend toutes les langues. En tout cas, les joueurs qui viennent d’arriver sont des bons mecs et ils font les efforts pour s’intégrer rapidement. De notre côté, on va prendre des cours d’anglais dès le mois de septembre, à notre demande, afin de partager des moments avec eux. J’ai aussi vu une banderole à propos de Prince Gouano. Attention à ce que l’on veut faire croire aux gens. Prince est une bonne personne, il ne faut pas marquer n’importe quoi. On ne sait pas tout ce qui se passe dans un club. Il a sans doute de bonnes raisons de faire cela même si ça peut décevoir.

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire