Olivier Lagarde Amiens SC

Entraîneur des gardiens de but de l’Amiens SC, Olivier Lagarde est aussi un membre de la garde rapprochée de Christophe Pélissier. Et alors que l’avenir de ce dernier est encore en suspens, son adjoint depuis dix ans livre son avis sur le sujet. Entretien.

C’est un sentiment de fierté, on imagine ?

C’est un gros soulagement, de la satisfaction du devoir accompli. Ça récompense le travail d’un coach, d’un staff et d’un groupe de joueurs qui n’a pas toujours été mis dans les bonnes conditions mais qui a su répondre et a su laisser l’Amiens SC en Ligue 1. Une nouvelle fois, le coach Pélissier a fait plus de points sur la phase « retour » que sur la phase « aller ».

Pas dans les bonnes conditions ? C’est-à-dire ?

On ne va pas polémiquer maintenant. On va apprécier, savourer de laisser l’Amiens SC en Ligue 1. C’est une grosse fierté franchement. Le coach a fait un énorme travail cette année et l’Amiens SC a beaucoup de chance d’avoir un technicien comme ça à ses commandes. C’est une satisfaction pour les joueurs parce que, mine de rien, ils n’ont jamais lâché, ils ont toujours répondu présent. Il y a quatre ans, quand on est arrivé, l’ASC était en National. Maintenant, il est en Ligue 1 et le laisser plusieurs années d’affilée, ça récompense de nombreuses personnes. Je suis franchement très content pour le club parce que ça va permettre de le pérenniser et lui permettre de continuer à grandir, à se structurer. Je suis vraiment fier que l’Amiens SC puisse continuer à grandir.

Vous parlez comme s’il s’agissait de la fin d’un cycle. Est-ce le cas ?

Personnellement, ça ne le sera pas. Après c’est aux dirigeants de décider. Ce n’est pas du tout la fin d’un cycle. Il y a des joueurs qui sont très concernés par le club. Il y a de très bons joueurs à l’Amiens SC, des gens qui aiment le club. Au pied du mur, l’Amiens SC a toujours répondu depuis quatre ans. Le reste, vous savez comme moi que le sportif ne répond pas de son choix et que c’est aux personnes qui commandent de décider.

Mais Amiens ne peut pas se priver d’un tel staff !

Ça, c’est vous qui le dîtes ! Le principal était de se maintenir, et maintenant apparaît le côté obscur en coulisses. Il faudra voir, mais aujourd’hui je suis très fier de ce qu’ont fait le coach et le club. Les supporters sont aussi récompensés de leur fidélité. Ils ont été derrière nous du début jusqu’à la fin. C’est beau de voir un stade plein, et je vous le dis, il faut savourer la chance d’avoir Amiens en Ligue 1. Il y a des clubs comme Guingamp, qui ont de plus gros moyens que nous, qui ne sont plus en Ligue 1. Tout le monde doit savourer.

Concrètement, souhaitez-vous que Christophe Pélissier reste à Amiens ?

Il est grand, il est plus âgé que moi, il a plus d’expérience que moi, donc il décidera de lui-même. Ce n’est pas moi qui vais répondre à sa place. C’est quelqu’un que je respecte énormément, ça fait dix ans qu’on travaille ensemble mais c’est lui qui décidera de son avenir. Moi je déciderai du mien, et c’est tout. Si l’Amiens SC est malin, il doit garder Christophe Pélissier, si le club n’est pas malin, il ne le garde pas, c’est tout. Aujourd’hui, il aime la ville, il aime le club. On a plus galéré que prévu sur la fin, soyons honnêtes. En ayant sept points d’avance, on ne pensait pas tout jouer sur la dernière journée mais il a trouvé les mots pour remobiliser un groupe. Il faut savourer ce moment puis les choses vont se décider dans les prochains jours. J’espère que je connaîtrai mon futur avant de partir en vacances.

Propos recueillis par Romain PECHON

2 Commentaires

  1. C’est bien vrais Si AMIENS est malin alors il gardera ce grand coach qui est Mr Pellissier et aussi par respect de tout ce qu’il a fait depuis 4 ans

  2. C’est vraiment ce que l’asc doit faire garder Mr Pélissier et surtout lui donner plus de pouvoir au niveau du recrutement car il y a plein de jeunes joueurs très prometteurs en France et aussi à l’étranger qui sont vraiment pas cher voir même sans contrat et qui sont peu connus en France mais qui sont de très bons joueurs et surtout d’avenir

Laisser un commentaire