A la veille du vote de l’Assemblée générale de la Ligue, qui devrait acter le choix du Conseil d’administration de maintenir le format de la Ligue 1 à 20 clubs, maître Olivier Martin, avocat de l’Amiens SC, regrette la position hostile de l’instance à propos de l’hypothèse d’un passage à 22 clubs. En l’état, il confirme que le club picard devrait à nouveau saisir la justice. 

Publicité

Un nouveau recours à venir

« Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage. Il y a une volonté de la Ligue de ne pas organiser une Ligue à 22. Ce n’est pas vraiment une surprise. Le seul endroit où l’on peut avoir une discussion loyale, c’est devant le juge. Notre stratégie sera de lui dire qu’en réalité, la Ligue n’a pas répondu à l’injonction qui lui a été faite car sa décision de garder le format à 20 a été prise sur des éléments contestables. Il n’y a pas eu, à ce jour, de décision officielle sur la date de reprise du championnat. »

Publicité

L’argumentaire de la Ligue remis en cause

« Nous maintenons que nous avons présentés des calendriers qui répondent au format à 22. Mais je ne crois pas que ce soit l’argument n°1 dans les décisions qui ont été prises. Le discours de dire “on ne peut pas”, cela veut dire qu’on est le seul pays qui n’a pas été capable de s’adapter à une situation exceptionnelle. Certains pays ont été capables de finir leur championnat, d’être inventifs, ingénieux pour satisfaire tout le monde. L’UEFA, en trois semaines, s’est organisé pour faire un format de compétition. Et nous on n’est pas capables de faire quatre matchs de plus ? »

Publicité

Source : 20 Minutes

A lire aussi :

Amiens SC : Quel parcours juridique après la décision du CA de la LFP ?

L’Amiens SC tient sa première recrue

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire