Oswald Tanchot (Amiens SC) : « Je ne regarde ni vers le haut, ni vers le bas »

Neuvième à l’entame de la phase retour, l’Amiens SC a pour ambition d’entretenir sa belle dynamique de matches sans défaite à l’occasion de la réception du Havre, samedi soir. En cas de résultat positif, le club picard pourrait bien se rapprocher encore un peu plus de la course à la montée. Une perspective qu’Oswald Tanchot ne veut pas (officiellement) envisager pour le moment. Entretien.

Oswald Tanchot, à l’entame de cette phase retour, regardez-vous désormais plus vers le haut que vers le bas ? 

Je ne regarde ni vers le haut, ni vers le bas. On trace notre route, je sais ce qui nous attend en janvier et février et je suis concentré sur ces matches et l’objectif d’aller prendre les 42 points le plus vite possible. Il faut aussi tempérer cette équipe très jeune. J’ai compris que dans le football, les victoires peuvent parfois déclencher un excès de confiance ou d’enthousiasme. A contrario, les mauvais résultats peuvent entraîneur du négativisme. Je dois être assez distant par rapport à tout ça, rester froid et lucide sur nos axes de progrès, parce qu’il n’y a que ça qui compte. J’ai conscience que l’on n’a battu aucune équipe du haut, à part Grenoble, ça veut dire qu’il nous manque des choses. On a des difficultés à s’imposer à la maison. Ce qui fait notre force, c’est notre capacité à rendre des copies intéressantes à l’extérieur et il faut être capable de le faire dans la durée. A ce moment, on pourra peut-être parler d’autre chose. Mais l’objectif que l’on m’a assigné c’est d’amortir la chute, et si ça peut être fait confortablement, avec des bons matches, une fin de saison intéressante à jouer, on ne va pas s’en priver. Pour l’instant, ce n’est pas fait et on reste là-dessus.

L’Amiens SC peut-il vraiment rêver à la montée ? [CONSULTATION]

A-t-il été nécessaire de tempérer les ardeurs de certains après le succès à Niort ?

Non, parce que notre discours, notre message dans le club, que ce soit dans la direction ou le club, les joueurs en sont imprégnés. Il faut être vigilant parce qu’avec les jeunes il y a ce que l’on dit, mais aussi leur entourage qui peut dire autre chose. Quand tu fais un match pro, ça ne fait pas de toi un joueur qui maîtrise la L2, qui maîtrise tous les aspects. Tu es encore en apprentissage, mais dans une division professionnelle où tu es jugé tous les week-ends. Il faut répondre à ça et avoir beaucoup d’humilité. Je suis très focus sur leurs semaines et je veux qu’ils continuent de bien bosser. S’ils travaillent bien, ils mettent plus de chances de leur côté de faire des bons matches. S’ils se relâchent, ça va se dégrader, on aura moins de marge et forcément les matches ne seront plus les mêmes. On doit être des garde-fous par rapport à ça et en même temps, essayer de préparer les matches.

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « On a construit notre saison sur notre solidité défensive »

Votre équipe a trouvé une forme d’équilibre depuis un bon mois. Etes-vous tenté de modifier des choses ou plutôt dans la préservation de ce qui fonctionne ? 

On travaille parfois sur des séquences, à la marge on modifie des positions de joueurs, mais c’est vrai qu’il y a une forme de confiance en ce système. Les joueurs s’y sentent bien et ce serait stupide de ma part de vouloir tout changer tout le temps. En fonction des disponibilités, mon idée est aussi de m’ajuster et de mettre les joueurs dans de bonnes conditions, tout en regardant ce que propose l’adversaire pour être gênant pour lui et l’embêter sur des points précis. La semaine dernière, on a beaucoup insisté sur les renversements dans les couloirs parce qu’on avait identifié des choses ici. Demain, ce sera peut-être différent. La structure de l’équipe avec une défense à trois, c’est quelque chose que l’on fait souvent et qui nous convient bien.

Propos recueillis par Romain PECHON

Jusqu'à 150€ offerts, sur votre premier pari !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Paul Le Guen Le Havre

Paul Le Guen (Le Havre) prêt à se contenter « d’un 1-0, à l’arrache, à l’orgueil »

Ligue 2 Amiens SC

[J24] Amiens SC – Caen : le match est fixé