Oswald Tanchot (Amiens SC) : « Le climat autour de l’équipe reste positif »

Amiens SC Tanchot

Un peu frustré par les occasions manquées en seconde période, Oswald Tanchot estimait néanmoins que le match nul entre l’Amiens SC et Le Havre était plutôt logique, samedi soir à l’occasion de la 20ème journée de Ligue 2. Surtout, ce huitième match sans défaite permet aux Amiénois de préserver leur série d’invincibilité. Entretien.

Oswald Tanchot, comment jugez-vous ce match nul ?

Il est équitable. La deuxième mi-temps était un peu plus en notre faveur, mais en première on a eu un peu de mal à se lancer. La première occasion sur une erreur défensive sauvée par Régis nous a sans doute refroidis parce qu’on avait envie de démarrer fort et on ne l’a pas fait. Globalement, la deuxième était plus en notre faveur, on aurait pu ouvrir le score, on a quand même eu des occasions avec Alexis ou la frappe sur la barre. Aux points, on est un petit peu devant, mais le match nul est équitable et Le Havre n’a pas volé son point.

Paul Le Guen (Le Havre) : « Un bon match nul »

C’est donc dommage de livrer une telle première mi-temps…

C’est vrai. Elle n’est pas ce que l’on attendait par rapport à ce que l’on voulait faire. On savait qu’ils avaient un déficit de confiance même s’ils ont de l’expérience et des joueurs de qualité, mais il aurait fallu qu’on les mette un peu plus sous pression pour les faire douter. Ils ont mis en place un système en losange qui nous a gênés notamment dans la position d’Alexandre Bonnet entre les lignes mais aussi l’apport de (Khalid) Boutaïb sur la fixation de la défense. Je trouve qu’on était un peu sur la retenue en première mi-temps.

Cela vous a poussé à changer de système par la suite…

J’ai voulu changer parce que je voyais qu’on avait pris l’ascendant et je voulais encore accentuer la pression. Je trouvais que nos pistons ne faisaient pas assez de différences, ou n’étaient pas servis correctement pour qu’ils puissent profiter de cet avantage numérique dans ces zones. J’ai changé pour qu’on soit encore plus maître du milieu. J’ai bien aimé l’entrée de Gaoussou (Traoré) qui nous a mis dans le bon sens. Ça a correspondu avec un bon temps fort de notre part. On récupérait le ballon plus haut, on avait plus de qualité dans la ressortie mais on a aussi un manque de spécialiste sur le poste d’arrière gauche et dans l’animation offensive, ça peut parfois se faire ressentir quand on joue contre des blocs bien en place. Le fait de devoir basculer sur son pied droit ou rentrer à l’intérieur favorise la défense alors que quand le décalage est fait pour un gaucher, on a un temps d’avance que l’on n’a pas forcément aujourd’hui.

Régis Gurtner (Amiens SC) : « On continue notre série sans défaite »

Avez-vous des regrets sur la fin de match ?

Que l’on n’ait pas marqué, oui, mais je trouve que l’équipe fait vraiment au mieux avec les moyens que l’on a. On est conscient que l’on n’a pas le potentiel offensif du Havre, que l’on est très jeunes, avec beaucoup de joueurs qui sont en découverte de la Ligue 2. Pour ça, les garçons sont plus à féliciter et encourager qu’à blâmer. Ils font le maximum de ce qu’ils peuvent aujourd’hui, ils sont en apprentissage, et j’ai conscience d’amener des joueurs à apprendre. On les met en situation, mais ils apprennent encore, à l’image de Darell (Tokpa) qui a un début timide et qui, pour moi, doit marquer sur le centre. Il ne sent pas le coup, et il lui manque cet instinct de tueur. Si vous mettez la même à (Jamal) Thiaré ou (Khalid) Boutaïb, il y a 1-0, c’est certain.

Le compteur tourne !

Oui et le climat autour de l’équipe reste positif dans le sens où on ajoute un match de plus sans perdre. Ce n’est qu’un point, j’aurais préféré trois mais c’est aussi dans cette confiance-là que les garçons vont avancer, progresser. Il faut aussi s’en satisfaire même si, à domicile, je regrette que l’on n’ait pas pu prendre plus souvent les trois points. C’est aussi lié à la capacité offensive d’une équipe. Quand on joue contre une équipe qui joue bas, il faut un peu de vécu, de talent, de sensibilité et on en a un peu manqué.

Propos recueillis par Romain PECHON

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
G.B.
G.B.
1 mois il y a

Même si on pouvait douter au début de la capacité de coach Tanchot à proposer du jeu offensif à l’ASC, force est de constater que O. Tanchot fait du bon travail. Coach Tanchot a ramené un état d’esprit combatif perdu au cours de la saison dernière mais surtout il a su tirer le meilleur de son effectif et il a même trouvé un schéma de jeu qui fonctionne avec Akolo le 3-4-2-1 avec 2 milieux offensifs et c’est vraiment inespéré avec un Akolo fantomatique en début de saison. Un bon entraîneur doit savoir tirer le meilleur de son effectif.

olivier
olivier
1 mois il y a
Reply to  G.B.

oui le coach tanchot, pour qui je n’avais pas de doute a pris une équipe en déconfiture, avec des manques cruels de joueurs aux bons postes, a fait évoluer les jeunes, et nous a remis sur les rails! il a l’expérience ligue 2 c’est l’homme de la situation. maintenant il lui faut 3 bons joueurs pour bonifier l’équipe et la rendre plus compétitrice, plus tueuse pour jouer les play off car c’est faisable. troyes, auxerre semblent hors de portée mais TFC , clermont , grenoble et PFC très jouables avec un effectif plus complet de notre côté

Gurtner Amiens

Régis Gurtner (Amiens SC) : « On continue notre série sans défaite »

Gaoussou Traoré Amiens SC

Amiens SC : Oswald Tanchot « inquiet » pour Gaoussou Traoré