Même si l’Amiens SC a retrouvé le chemin du succès contre Grenoble, près de deux mois après sa dernière et unique victoire de la saison, la soirée a aussi été marquée par le déploiement de plusieurs banderoles hostiles envers la direction du club. Une démarche accueillie avec compréhension et philosophie par Oswald Tanchot.

Publicité


Gagner pour reconquérir le public

Dès 17h45, soit un peu plus d’une heure avant le coup d’envoi du match face à Grenoble, les supporters de l’Amiens SC donnaient le ton d’une soirée tendue en déployant une première banderole, à l’extérieur du stade, au pied de la tribune nord. « Direction : vous tuez le club, réveillez-vous ou cassez-vous !!!« . Toujours exposée à l’issue de la rencontre, celle-ci était suivie de deux autres messages, en tribune cette fois-ci. La deuxième aussi courte que percutante fut déployée dans le premier quart d’heure : « Rendez-nous l’ASC« . La troisième, visant directement John Williams : « Williams, casse-toi », est apparue en cours de seconde période.

Publicité


Frustrés par le début de saison et inquiets par le dernier mercato, les supporters du kop Tribune Nord Amiens ont également fait part de leur mécontentement en réalisant une grève des chants d’un quart d’heure. De quoi installer un cadre pesant autour de cette rencontre. « Si les gens manifestent ou communiquent, c’est un peu de l’amour, estimait Oswald Tanchot à l’issue de la rencontre. Ils sont déçus et ils le font savoir. On peut parler autant que l’on veut, ce sont les victoires qui ramèneront tout le monde dans une solidarité, dans une même direction. Le reste c’est du bla-bla. Il faut gagner des matches, il faut faire plaisir aux supporters. »

Publicité


Pour preuve, les mêmes supporters mécontents à l’entame du match quittaient le stade en chantant à la gloire d’Amiens, laissant néanmoins deux de leurs trois banderoles déployées dans l’enceinte du stade de la Licorne. « Quand on est pros, on a deux choses à faire. La première, c’est de gagner, la deuxième, c’est de divertir, poursuit Oswald Tanchot. On a fait la première. Divertir, ça n’a pas été 100% le cas, mais ça passe mieux avec une victoire. » Et ça passera encore mieux si Amiens parvient à enchaîner les succès, même si la rancœur entre les supporters et la direction demandera sans doute du temps pour se dissiper.

Publicité


R.P.

A lire aussi : 

L’Amiens SC renoue enfin avec la victoire !

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « Ça demande confirmation dans la durée »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Sam
Sam
3 jours il y a

Je suis bien d’accord avec tanchot pour vue que les victoires s’enchaînent et qu’amiens n’ont fasse encore rêver car franchement depuis un an bah c’est plutôt trop le cas avec elsner mais bon c’est un autre sujet en tout cas bon courage tanchot et au club