Oswald Tanchot (Amiens SC) : « On sait qu’on est sur un fil mais… »

Amiens SC Tanchot
Panoramic

Avant de recevoir Guingamp pour débuter l’ultime mois de compétition, l’Amiens SC va mettre son calendrier à jour à l’occasion de son match en retard de la 31ème journée de Ligue 2 à Dunkerque, mercredi soir. Une rencontre qu’Oswald Tanchot aborde avec beaucoup de sérieux et l’envie de poursuivre la bonne série initiée par le succès contre Valenciennes. Entretien.

Dans quel état d’esprit êtes-vous au moment d’aborder la dernière ligne droite de ce mois d’avril particulièrement chargé ?

Il y a eu de tout. On l’a bien démarré, puis on a eu deux défaites avec deux contenus différents. Les deux derniers matches sont plutôt satisfaisants, surtout que l’on a mis des buts ! Maintenant, on sait qu’on est sur un fil, parce que c’est le sixième match en dix-huit jours, mais les joueurs ont l’air de plutôt bien répondre et on espère qu’on va boucler cet enchaînement de matches en continuant à prendre des points et en étant dans la même logique que celle des derniers matches, avec le moins de blessés possible.

[J31] L’Amiens SC poursuit son marathon avec une défense amoindrie

Peut-on dire que la récupération est meilleure avec ce point du nul acquis dans les dernières instants à Ajaccio ?

C’est un peu toujours le cas quand on est allé chercher un match nul en fin de match. Ça a toujours un goût différent que celui qu’Ajaccio a en bouche. Ça a le goût d’une victoire parce que c’était dans le temps additionnel et ça fait deux fois qu’on arrache quelque chose. Maintenant, on a subi un contrôle antidopage dans la foulée, on est rentré très tard et ça rajoute de la difficulté supplémentaire à notre calendrier bien dense. On sait qu’on est dans un enchaînement délicat sur le point de vue athlétique, mais avec cette satisfaction de répondre présent pour l’instant. Les joueurs ont l’air d’avoir envie de croquer dans les matches, et c’est bien.

Adama Diakhaby (Amiens SC) : « Je me fixe d’être décisif à chaque match »

Récemment, vous avez marqué en tout de fin de match contre Valenciennes et Ajaccio. Au total, ce sont six buts inscrits dans le temps additionnel, soit le deuxième meilleur total du championnat après Toulouse…

Je ne le savais pas. C’est bien, j’espère que ça va continuer, ça montre que l’équipe est capable d’aller s’arracher. C’est un peu le leitmotiv et l’idée dans ce club. Dans chaque club il y a une histoire, on connaît celle d’Amiens avec la montée, et ça doit imprégner les joueurs dans leurs mentalités. C’est un état d’esprit qu’il faut avoir. C’est quelque chose qui peut se travailler, mais les adversaires veulent aussi la même chose. Pour l’instant, ça nous sourit.

Dans le foot, quand tu fais trop de projections ça ne se passe jamais comme tu as prévu. Prendre du plaisir match après match c’est la formule.

Outre la volonté de bien finir, pouvez-vous déjà anticiper et préparer des choses en vue de la saison prochaine sur ces quatre derniers matches ?

C’est difficile parce qu’on a tellement d’incertitudes qu’il faut déjà avoir à cœur de bien finir. On a un groupe avec une naissance au début et une petite mort à la fin avec des garçons qui vont partir. Il faut finir l’histoire avec ce groupe mais si on peut avoir une petite pensée pour la suite, c’est toujours bien. Quand on a des matches rapprochés, mon staff me dit qu’il faut penser au prochain match, mais c’est quelque chose que je m’interdis parce que dans le foot, quand tu fais trop de projections ça ne se passe jamais comme tu as prévu. Prendre du plaisir match après match c’est la formule. La nature est bien faite et les choses se mettent toujours à la bonne place quand on travaille bien.

Propos recueillis par Romain PECHON et Emilien PAU avec Adrien ROCHER

Votre avis compte !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jayson Papeau Amiens SC

Amiens SC : Oswald Tanchot encourage Jayson Papeau

Amiens SC

L’Amiens SC en mode conquérant à Dunkerque ?