el hajjam pressé

Présent en Russie en qualité de 24e homme du Maroc, Oualid El Hajjam est de retour à Amiens. Il a retrouvé le chemin de l’entraînement lundi matin, pressé de reprendre après quinze jours de vacances.

Publicité


Un vestiaire différent

Moussa Konaté est l’unique joueur de l’Amiens SC à avoir joué lors du Mondial russe. Mais Oualid El Hajjam a également vécu la compétition avec le Maroc. Il a longtemps été en embuscade en cas de forfait de Nabil Dirar (Fenerbahce). Mais le latéral droit de l’Amiens SC est finalement resté avec le groupe des Lions de l’Atlas après le maintien de l’ancien Monégasque dans la liste des 23 de Hervé Renard. Si le parcours du Maroc, présent dans la poule de l’Espagne et du Portugal, s’est arrêté dès le premier tour, Oualid El Hajjam a vécu une expérience mémorable. « Je garde de très bons souvenirs de la Russie qui vont rester gravés dans ma mémoire. Cela restera une très bonne expérience. J’ai goûté des choses de l’intérieur que je n’aurais jamais vécues si je n’avais pas été retenu, glisse El Hajjam. Tout était magnifique surtout du côté de l’ambiance. Autant de choses qu’on ne vit pas souvent dans une existence. C’était une Coupe du monde très bien organisée, trop même. Quoiqu’il arrive et même si je n’ai pas joué, cela me permettra de progresser. »

Publicité


Proche de vaincre l’Espagne pour son ultime match dans la compétition (2-2), le Maroc a néanmoins terminé en dernière position du « groupe de la mort » après sa défaite inaugurale contre l’Iran (0-1). « Il nous a manqué ce petit brin de réussite car dans le premier match, nous aurions dû marquer mais nous encaissons un but sur la fin. » La page de la Coupe du monde désormais tournée, Oualid El Hajjam est pleinement focus sur la saison à venir avec l’Amiens : « C’est le retour à la réalité et me revient de suite à l’esprit le travail et les résultats de l’Amiens SC. J’étais pressé de reprendre et cela a été un moment agréable. » Reste que le défenseur a retrouvé un groupe fondamentalement différent par rapport à celui qu’il avait laissé au lendemain du match contre Marseille (2-1). « Malheureusement, certains joueurs sont partis et je n’ai pas pu leur dire au revoir mais c’est le football. » Parmi eux, Issa Cissokho, autre latéral droit de l’effectif amiénois, dont le contrat n’a pas été renouvelé.

Publicité


Si Oualid El Hajjam repart donc pour une huitième saison à l’Amiens SC, celle-ci se fera avec un nouveau candidat au poste et une ambition double : maintenir le club en Ligue 1 et devenir un élément incontournable de la sélection marocaine.

Publicité


La Rédaction (avec L.H.)

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments