Président délégué du district de la Somme, Pascal Tranquille peine à trouver des motifs d’espoir pour l’Amiens SC, antépénultième avant d’affronter Lyon, Monaco et Paris en l’espace de dix jours. Selon lui, l’état d’esprit affiché sur le terrain ne plaide pas à l’optimisme.

Une importante inquiétude

« Je suis pessimiste et catastrophé par l’Amiens SC, parce que je ne vois pas comment ils vont réagir pour essayer d’inverser cette spirale négative. La situation est grave et je pense qu’il faut même tout faire pour éviter cette dix-huitième place synonyme de barrages en fin de saison. Au regard de l’état d’esprit des joueurs avec leur manque de combativité, qui plus est contre un adversaire qui n’aurait rien à perdre, tout serait possible sur un match aller-retour. Actuellement, je ne vois pas comment Amiens pourrait s’en sortir. Maintenant, c’est aussi aux joueurs sur le terrain de prendre leurs responsabilités. J’ai malheureusement le sentiment qu’ils ne sont pas tous concernés par l’avenir du club. Ensuite, il y a aussi Kakuta, on a l’impression que son talent s’est un peu évaporé, d’autant qu’il joue sur le côté actuellement et que ça ne semble pas lui convenir. »

Source : France Bleu Picardie

A lire aussi : 

Amiens SC : Elsner ne compte pas démissionner

Gaël Kakuta (Amiens SC) : « Je n’ai aucun doute sur l’entraîneur ! »

3 Commentaires

  1. On peut être inquiets mais que les « pessimistes et catastrophés » restent chez eux. Tellement facile de tirer ces conclusions. C’est une période où il faut encourager et pousser plutôt que de tirer des conclusions pessimistes et catastrophées où tout le monde est convaincu qu’il ferait mieux. Le picard n’a pas la réputation d’être un chaud supporter mais côté pessimisme et défaitisme , il est champion ! A se demander si Amiens mérite un club en L1. Allez Amiens ! Quelques points glanés là où on ne vous attend pas et on en reparlera…

Laisser un commentaire