Directeur du centre de formation de l’Amiens SC, Patrice Descamps reste attentif à l’évolution des autres clubs de la métropole amiénoise. Parmi eux, Camon et Longueau viennent d’apprendre de manière particulièrement abrupte leur relégation en Régional 2. Le tout au terme d’une procédure qui n’a pas laissé de marbre le technicien amiénois.

Publicité

La forme laisse clairement à désirer

Si l’union n’est pas forcément de mise entre l’ensemble des clubs amiénois, il n’en demeure pas moins un sentiment de solidarité quasi général au moment d’évoquer le sort de Camon et Longueau, relégués en Régional 2. « Je soutiens totalement les clubs de Camon et Longueau parce que cette fusion des Ligues amène à s’interroger sur les décisions prises. Au-delà du fond, puisque la Ligue assure qu’elle applique les règles, c’est surtout la forme qui pose problème. En termes de communication, c’est extrêmement maladroit et ça l’a été durant toute la saison, regrette Patrice Descamps. A partir de là, c’est humain de se poser des questions. C’est étonnant qu’à un tel niveau de responsabilité, on soit sur des pratiques aussi basiques. »

Publicité

D’autant plus que la Ligue des Hauts-de-France regroupe plus de 200 000 licenciés, faisant d’elle la troisième Ligue la plus importante en France derrière la Ligue Auvergne/Rhone-Alpes et La Ligue Paris-Ile de France. « Malgré ça, la communication demeure très amatrice et les clubs de la Somme ont le sentiment d’être la cinquième roue du carrosse, confie celui qui est aussi l’entraîneur de l’équipe réserve de l’ASC. Même s’ils (ndlr : la Ligue des Hauts-de-France) vont se défendre en assurant qu’il y a une véritable équité, je comprends aussi les clubs qui apprennent fin juin qu’ils ne sont plus maintenus alors qu’ils pensaient l’être. D’autant plus qu’ils l’ont appris d’une manière totalement sauvage. »

Publicité

A travers un simple procès-verbal publié sur le site internet de la Ligue des Hauts-de-France qui n’a donc pas fini de faire jaser au sein du microcosme du football amiénois. En attendant, l’ESC Longueau a déjà fait appel de la décision et l’US Camon devrait l’imiter d’ici cette fin de semaine.

Publicité

Romain PECHON

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire