@Photo Le Havre

Tranchant avec la colère froide de Luka Elsner, Paul Le Guen était à la fois heureux et soulagé après la victoire du Havre face à Amiens (1-0), ce samedi. Pour l’entraîneur normand, cette victoire acquise dans la douleur est même synonyme de fierté.

Publicité

De grosses difficultés à dix

« Le sentiment qui prédomine est forcément le soulagement, parce qu’on a extrêmement souffert dans la dernière demi-heure, parce qu’on était en infériorité numérique et parce que l’adversaire poussait fort. Je suis très content du résultat, très content de la façon dont a résisté en fin de match. Je sens que le groupe est prêt à combattre, maintenant il faut faire preuve de plus de lucidité. En première mi-temps, on a fait de très bonnes choses dans l’utilisation du ballon, c’était vraiment très prometteur. Ensuite, on a un peu perdu le fil parce qu’on s’est retrouvé à dix, contre une équipe puissante, qui a des options différentes et qui peut faire entrer des joueurs intéressants. On a aussi pu compter sur un très bon gardien. On a un peu de réussite mais on n’a rien volé, on a fait ce qu’il fallait quand même. Prendre les trois points est presque une fierté, je suis content.  »

Publicité

A lire aussi :

Luka Elsner (Amiens SC) : « On ne méritait pas sur l’ensemble du match »

L’Amiens SC s’est réveillé bien trop tard

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire