Dans un article prémonitoire publié le 18 novembre dernier, le 11 Amiénois craignait l’hiver qui s’annonçait pour le club, malgré un automne réussi avec de belles performances et une quasi-invincibilité. En effet, l’Amiens SC, après le meilleur départ en Ligue 1 Conforama de son histoire allait affronter des équipes dont la forme du moment était particulièrement bonne. L’hiver a été catastrophique pour les Samariens, avec de nombreuses défaites et une sacrée valise de buts encaissés. Aujourd’hui, l’heure est à la reconstruction et à l’espoir, symbolisés par le match nul à domicile face à Reims. Voici les raisons pour lesquelles Amiens devrait s’en sortir cette année encore.

La force de l’habitude

Troisième saison en Ligue 1, troisième hiver de doute. A chaque fois, au mois de Janvier, le club est au pied du mur. La première saison, l’ASC avait vécu un bel automne avec une jolie 10e place lors de la 14e journée. Le classement avait été moins bon lors de la deuxième saison. Cette année encore, les points gagnés sont trop peu nombreux pour être très confiant. D’une façon générale, l’Amiens SC a l’habitude de vivre des saisons difficiles dans le sens où le maintien est toujours assuré en mai, lors de la dernière ligne droite du championnat. Nous n’en sommes qu’à la mi-janvier, il reste encore 18 matchs à jouer, certains joueurs ont déjà vécu ces moments lors des 2 dernières saisons, d’autres l’ont vécu en 2019 avec un final en apothéose à la Licorne face à Guingamp. Amiens a l’habitude de se faire peur. Mais Amiens sait remonter la pente.

Le mercato d’hiver fera la différence

Le mercato d’hiver est souvent l’un des tournants de la saison. La saison passée, Erik Pieters et Serhou Guirassy sont venus renforcer le club et ont apporté à la fois une meilleure stabilité à la défense et une force d’attaque qui manquait depuis la blessure de Moussa Konaté. Leur expérience du plus haut niveau a aidé l’ASC à atteindre son objectif final. Il y a deux saisons, Mendoza était venu apporter sa touche technique et sa vivacité à l’attaque amiénoise. S’il avait peu marqué, il avait apporté de précieux points à son nouveau club (victoire à Lille dans un match à huis-clos). Cette saison encore, le mercato devrait changer les choses. Et le Cafetero pourrait être l’un de ceux qui permettront aux Amiénois de se renforcer. Son départ semble se préciser ces derniers jours et la somme de la vente (environ 5 à 7m selon les rumeurs) pourrait être réinvestie dans des profils qui manquent au 11 (en défense et en attaque surtout). Eddy Gnahoré, Moussa Konaté ou Serhou Guirassy (pour environ 5 à 10m chacun) pourraient également partir. Ces joueurs, à la valeur sportive et financière certaine, donneraient un nouveau coup de pouce à John Williams pour renforcer l’équipe de Luka Elsner. Nicolas Opoku, Adama Diakhaby, PG N’Tep seraient parmi les joueurs suivis par le board amiénois. Mais lorsque l’on supporte le club, on sait que les choses se jouent souvent le 31. Dans tous les cas, le club a bien compris qu’il fallait trouver de nouveaux joueurs pour vivre une 4e saison dans l’élite du football français. Espérons que le mercato hivernal soit salutaire au club.

Les deuxièmes parties de saison sont meilleures

Les Picards ont jusqu’alors toujours glané plus de points lors des matchs retour. C’est une tendance qui peut certainement mettre un peu de baume au cœur des plus sceptiques. Une statistique dont les supporters de l’Amiens SC aimeraient qu’elle se confirme. Voici un rappel des points pris ces 2 dernières saisons :

En 2017-18 :
-matchs aller : 21 points
-matchs retour : 24 points

En 2018-19 :
-matchs aller : 18 points
-matchs retour : 20 points

En 2019-20 :
-matchs aller : 18 points
-matchs retour : combien de points ?

La première année en Ligue 1 avait été assez exceptionnelle, malgré des débuts manqués avec trois défaites lors des trois premiers matchs. L’équipe a remonté la pente petit à petit pendant l’automne avant de connaître un hiver difficile. Elle a assuré son maintien lors de la deuxième partie de saison, dès la 35e journée, inscrivant 24 points. La saison suivante a été plus difficile avec 18 points (-3 points) à mi-parcours. Les matchs retour ont été mieux négociés avec 20 petits points, suffisants pour assurer le maintien lors du dernier match à domicile face à Guingamp. Cette année, l’ASC compte aussi 18 petits points à la fin des matchs aller. La concurrence semblant plus forte en 2020, il faudra inscrire au moins 22 à 24 points pour atteindre l’objectif habituel. Cela s’annonce compliqué mais pour les raisons énoncées dans cet article, c’est tout à fait possible. D’autant plus que les joueurs amiénois ont derrière eux un public fidèle.

Le public de la Licorne est fidèle

En effet, le public de la Licorne est particulièrement présent. Environ 11 500 spectateurs se déplacent à chaque match, ce qui est une belle affluence pour une équipe mal classée et dont les performances à domicile n’ont rien d’exceptionnelles : 3 victoires, 3 nuls et 4 défaites cette saison, avec 12 buts pour et 16 contre en 10 matchs. La jauge oscille entre 10 500 et 12 500 spectateurs cette saison, ce qui est la meilleure affluence du club en Ligue 1. Avec un tel soutien, les Amiénois vont certainement mener à bien la tâche qui leur incombe : maintenir le club dans l’élite du football français.

A ce jour, il reste 18 matchs à jouer, et si les derniers résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes, les prochains matchs devraient certainement permettre au club de voir comment il se situe par rapport à ses concurrents. Le déplacement à Brest 15e et la réception de Toulouse, lanterne rouge, pourraient donner un nouveau départ à l’Amiens SC, avant d’affronter Lyon, Monaco et le PSG. Et vous, supporters amiénois, croyez-vous à ce maintien ?

A lire aussi : 

> L’Amiens SC en grand danger avant l’hiver

> L’Amiens SC n’a plus peur des gros

3 Commentaires

Laisser un commentaire