Amiens SC Tanchot
Panoramic

Au terme d’une semaine agitée, suite au licenciement de Luka Elsner et la promotion par intérim d’Oswald Tanchot, l’Amiens SC a concédé sa troisième défaite de la saison, ce samedi à Caen (1-0). En affichant des progrès encore trop légers pour espérer mieux face à un des candidats à la montée.

Publicité

Le poteau pour Ciss

Il n’y aura pas eu de choc psychologique pour l’Amiens SC. En dépit de la mise à l’écart de Luka Elsner, le club picard n’est pas parvenu à mettre fin à sa spirale négative à l’occasion de son déplacement à Caen. Pourtant, le tandem Tanchot-Poyet avait décidé de rebattre les cartes, alignant dès le coup d’envoi Mendoza, Zungu et Konaté dans un 4-3-3 inédit cette saison. Mais s’il y a bien quelque chose qui ne change pas depuis près d’un an à Amiens, c’est bien cette fâcheuse faculté à prendre des buts au pire des moments, par un cruel défaut de concentration.

Publicité

Seul entre Wagué et Opoku, Gioacchini avait tout le loisir d’ajuster Gurtner, à la réception d’un centre rentrant de Court (1-0, 42e), pour inscrire l’unique but de la rencontre. Une finalité d’autant plus fâcheuse qu’aucune des deux équipes ne méritait de mener au score au cours d’une première période assez insipide. Outre les tentatives ratées de l’Amiens SC (2e, 5e), Opoku manquait de peu de tromper son propre gardien en prolongeant en corner un centre de Nsona (26e). Quant à Mendoza, il se montrait bien trop attentiste alors qu’il se présentait seul face Riou (42e).

Publicité

Dos au mur, Amiens tentait d’emballer la seconde période dans le sillage de Papeau, qui mettait à contribution le portier normand d’une frappe sèche dans la foulée d’un corner picard (56e). Deux minutes plus tard, Weber n’était pas loin de tromper son propre gardien en contrant une tentative d’Alphonse (58e). Finalement, le seul espoir de ramener un point de Normandie était à mettre au crédit de Ciss, dont la frappe s’écrasait sur le poteau (90e+1). Entre-temps, Gurtner avait sorti le grand jeu pour repousser une volée à bout portant de Gioacchini (73e).

Encore trop tendre offensivement, l’Amiens SC a concédé sa troisième défaite en six matches et s’enfonce encore un peu plus dans ses doutes. Le limogeage de Luka Elsner n’aura pas suffi à créer le choc tant espéré par Bernard Joannin. Espérons que la trêve internationale permette aux dirigeants amiénois de trouver les réponses aux problèmes rencontrés depuis le début de saison. Il est urgent d’y parvenir si Amiens ne veut pas vivre une nouvelle saison galère et ainsi vivre avec le spectre d’une possible double relégation.

Romain PECHON

SM CAEN – AMIENS SC : 1-0 (1-0)

Sixième journée de Ligue 2

Stade d’Ornano, Caen

Arbitre : M. Stinat

Buts : Gioacchini (42e)

Avertissements : Vandermesch (23e) pour Caen ; Zungu (4e), Blin (24e), Gomis (69e) pour Amiens

SM CAEN : Riou – Vandermesch (Yago, 81e), Rivierez (c.), Weber, Armougom – Court (Goncalves, 74e), Oniangué, Deminguet (Lepenant, 90e), Gioacchini – Bammou, Nsona

Remplaçants : Callens (g.) Yago, Lepenant, Zady Sery, Goncalves, Kyeremeh, Pi

Entraîneur : Pascal Dupraz

AMIENS SC : Gurtner – Alphonse, Opoku, Wagué, Sy (Lewis, 81e) – Gomis (Timité, 71e), Blin (c.), Zungu (Lomotey, 81e) – Papeau (Ciss, 71e), Konaté (Odey, 61e), Mendoza

Remplaçants : Thuram (g.), Ciss, Lewis, Lomotey, Odey, Otero, Timité

Entraîneur : Oswald Tanchot

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire