Quel avenir pour Gaël Kakuta ?


Prêté par le Hebei China Fortuna, Gaël Kakuta a livré une saison pleine sous le maillot amiénois (six buts et six passes décisives). Relancé, l’international congolais pourrait bien voler vers d’autres cieux.

La suite après cette publicité

De retour en Angleterre ? 

Particulièrement osé, le pari Gaël Kakuta a été une franche réussite. Après plusieurs saisons difficiles, le joueur de 26 ans s’est rappelé au bon souvenir de ceux qui en faisaient l’un des meilleurs joueurs de sa génération. Grand artisan du maintien en Ligue 1 de l’Amiens SC, l’ancien Lensois est désormais à un nouveau tournant de sa carrière.

La suite après cette publicité

Toujours sous contrat avec le Hebei China Fortuna, qui souhaite le vendre après une telle saison, le meneur de jeu n’a plus le droit à l’erreur alors qu’il suscite de nombreuses convoitises. « Il appartient à un club chinois qui essaie de le vendre. S’ils ne parviennent pas à le vendre, on essaiera de traiter un nouveau prêt », confie à son sujet Luigi Mulazzi, le vice-président de l’Amiens SC.

La suite après cette publicité

Reste que l’opération ne sera pas simple puisque plusieurs clubs anglais se sont déjà positionnés pour son recrutement. Et même si sa famille – qui s’est agrandie l’hiver dernier – se sent bien à Amiens, Gaël Kakuta ne serait pas contre une nouvelle expérience outre-Manche. En tout cas, l’ASC n’a pas dit son dernier mot et réfléchirait même à formuler une offre d’achat pour le meneur de jeu. Il faudra alors absorber un important salaire (actuellement de 4,5 millions net par an) et ainsi consentir un sérieux effort financier.

La suite après cette publicité

Une inflexion de la politique de recrutement actuelle, mais un moyen de frapper un grand coup sur le marché hexagonal – Kakuta étant sollicité par des clubs de calibre supérieur en France – et de rassurer par la même occasion Christophe Pelissier sur les ambitions du club.

Laisser un commentaire